Le Vin Bio : Présentation Et Garanties

Le vin bio : présentation et garanties

Le vin bio portant le label AB est de plus en plus présent dans les grandes surfaces et les magasins bio. Il faut dire que le vignoble biologique, quoique minoritaire, suscite un engouement croissant. Pourtant, la réglementation actuelle reste incomplète : elle concerne la production des raisins mais pas les méthodes de vinification.

La viticulture bio en progression

Le nombre de viticulteurs qui choisissent d’adopter les méthodes de l’agriculture biologique est en progression.
Même si la culture biologique représente seulement 2% de la surface totale de vigne en France, le nombre de parcelles bio ou en conversion a plus que triplé en 10 ans.

Le vin bio portant le label AB garantit au consommateur qu’aucun engrais ou pesticide de synthèse n’a été utilisé.
La protection du vignoble se fait uniquement avec des produits d'origine naturelle tels le soufre contre l'oïdium et le sulfate de cuivre contre le mildiou.

Cette garantie est d’autant plus appréciable que la vigne consomme à elle seule 20% des quantités de pesticides utilisées en France (alors qu’elle ne représente que 3% de la surface agricole utile).

La question de la qualité

En matière de vin, le label bio n’est pas à lui seul un gage de qualité, car de nombreux critères influent sur la qualité d’un vin.
Parmi ces critères, on peut citer par exemple la vendange manuelle qui permet de choisir un raisin très sain et de faire un vin sans additifs ou presque.

En somme, le vin bio, même labellisé, peut correspondre à des pratiques très diverses en termes de rendements, de méthodes de vendange et de traitements.

A noter : la certification officielle garantit seulement une production de raisins selon les principes de l'agriculture biologique.
A ce jour, aucun cahier des charges officiel concernant la vinification n’a été publié, si bien que même les vignerons labellisés AB sont libres d’utiliser des additifs chimiques.

Des chartes privées

En attendant l’élargissement de la réglementation du vin bio, 4 cahiers des charges privés apportent des garanties supplémentaires :
- la Fnivab (Fédération nationale interprofessionnelle des vins de l’agriculture biologique) a établi une liste d’additifs autorisés ou interdits (les levures OGM par exemple)
- les labels Demeter et Biodyvin sont soumis aux règles strictes de la biodynamie
- le label Nature et Progrès inclut des exigences concernant la gestion globale de l’exploitation.

Des vins naturels mais non certifiés

Certains viticulteurs travaillent selon les principes de l’agriculture biologique sans avoir entrepris la démarche de certification officielle.

Pour partir à la découverte d’authentiques vins du terroir, préférez les circuits de distribution directs, à la propriété, ou adressez-vous aux cavistes spécialisés en vins naturels.

Au final, la dégustation est le seul gage de qualité, qu’il s’agisse ou non de vin bio.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.jasdesclans.fr/

Tag : vin bio, vins bio, vin naturel, biodynamie, pesticides, agriculture biologique

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis