Le Café

Le café

Le café se classe au rang de deuxième marchandise la plus échangée dans le monde, après le pétrole. Avec une consommation mondiale estimée à 400 milliards de tasses par an (ce qui représente environ 12 000 tasses par seconde), ce breuvage corsé a véritablement conquis le monde.

Présentation

Le nom de café désigne à la fois les graines du caféier, un arbuste des régions tropicales, la boisson obtenue à partir de ces graines et le lieu de consommation de cette boisson.
On distingue deux espèces de cafés, les Coffea arabica (qui sont historiquement les plus anciennes) et Coffea canephora (ou caféier robusta).

Différences entre arabica et robusta

L’espèce Coffea arabica produit un café fin et aromatique.
La culture de l'arabica, qui nécessite un climat frais, est généralement réservée à des terres de montagne.
Elle est plus délicate et moins productive que celle du Coffea canephora (robusta), qui s'accommode des terrains de plaine et donne une boisson plus riche en caféine.

Histoire

Le caféier est vraisemblablement originaire d'Éthiopie. Sa culture aurait commencé dans l'Arabie voisine, où il est appelé K'hawah, un nom qui signifie "revigorant".
Le café a été importé et consommé pour la Première fois en Europe en Angleterre, dans les années 1650. En 1700, on dénombre plus de deux mille cafés à Londres.
Le premier établissement de ce type a ouvert à Berlin en 1670. Le café Procope fut le premier à ouvrir à Paris. En 1686, on y invente une nouvelle manière de préparer cette boisson, en faisant percoler de l'eau chaude dans le café retenu par un filtre.
Au milieu du XVIIIème siècle, on trouve des cafés dans toute l’Europe.
Cette boisson a traversé l'Atlantique en 1689 avec l'ouverture du premier établissement à Boston.

Qualités gustatives

Les cafés présentent un grand éventail de saveurs, en fonction de l'espèce et de la variété de caféier, mais aussi de la provenance et du mode de préparation des grains.
La diversité des crus est très appréciée par les amateurs de café et les variétés les plus cotées et les plus rares peuvent atteindre des prix très élevés.
L’arôme joue un rôle prépondérant dans le plaisir gustatif que procure une tasse de café, une caractéristique que cette boisson partage avec le vin.
Ce breuvage recèle au moins 800 composés chimiques, qui lui donnent divers arômes épicés, vanillés, terreux ou sucrés, des saveurs de noisette, de noix ou de caramel.
Il est recommandé de conserver le café moulu dans un récipient hermétique sous vide, à l’abri de la chaleur et de la lumière ou, mieux encore de moudre les grains au dernier moment, car la plupart de ces composés se dégradent à l’air et à la lumière, ce qui détériore les arômes.

Effets de la caféine

La caféine contenue dans le café est un alcaloïde ayant, entre autres, des propriétés stimulantes.
C’est pourquoi cette boisson est surtout consommée le matin ou pendant les heures de travail. Elle est réputée favoriser la concentration, mais crée aussi une dépendance.
Le taux de caféine dépend du type de café : l'arabica en contient moins que le robusta et un expresso serré moins qu’un café allongé (car la caféine se diffuse en dernier dans le liquide).

Plus d'information :

Tag : café, crus de café, histoire du café, caféine, arabica, robusta



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis