Le Caféier : Présentation Et Culture

Le caféier : présentation et culture

Petit arbre tropical qui donne les grains de café, le caféier pousse sous les climats chauds et humides. Sous nos latitudes, il est possible de le cultiver en pot pour obtenir une jolie plante d'appartement au feuillage vert et brillant, avec des nervures marquées.

Les deux principales espèces

Le genre Coffea, qui appartient à la famille des Rubiacées, compte plus de 80 espèces d'arbres ou d'arbustes originaires des régions tropicales d'Afrique ou d'Asie.

Parmi elles, deux espèces sont cultivées pour leurs graines, qui fournissent après torréfaction des grains de café :
- Coffea arabica originaire de l'Afrique de l'Est donne le café arabica
- Coffea canephora originaire de l'Afrique centrale et occidentale donne le café robusta.

Le caféier commun (Coffea arabica) est un petit arbre qui pousse à l'ombre d'arbres plus grands dans la forêt tropicale. Il se caractérise par des feuilles persistantes, elliptiques et d'un beau vert brillant. Ses fleurs blanches apparaissent en groupe à l'aisselle des feuilles. Très éphémères, elles ne durent que quelques heures et ont un parfum proche de celui du jasmin.

Les fruits appelés cerises sont de couleur rouge vif ou violette à maturité. Ils contiennent deux graines aplaties, placées face à face, qui donnent après torrefaction des grains de café.

Conseils de culture

Les deux principales espèces cultivées pour la production de café se cultivent en zone tropicale. L’Arabica se plaît en montagne entre 200 et 2000 mètres d'altitude, car il aime les climats frais, mais sans gel.

Le Robusta préfère une altitude plus basse et apprécie les climats chauds et humides de type équatorien (il pousse dans les mêmes conditions que le cacaoyer et le bananier ). Autre différence : le robusta se reproduit par boutures alors que l'arabica se multiplie par semis.

Il est difficile de cultiver un caféier en pleine terre sous nos latitudes car cette espèce tropicale a besoin de chaleur et d'humidité. Il ne supporte pas le froid (en dessous de 13°) et le gel. En revanche, il est possible de le cultiver en pot, en guise de plante d'intérieur.


Copyright : gralon

Pour une culture en pot, il est nécessaire de :
- le placer loin d'une lumière directe et loin du chauffage
- lui assurer une humidité permanente en plaçant une soucoupe remplie de billes d'argile et d'eau sous le pot.

En hiver, réduisez les arrosages et attendez que la terre sèche un peu avant de l'humidifier de nouveau. En période de croissance (printemps et été), arrosez plus régulièrement et apportez de l'engrais liquide ordinaire tous les quinze jours . Dès les premières chaleurs du printemps, faites un apport d'humus par surfaçage ou par rempotage.

A noter : les caféiers ont beaucoup d'ennemis de type parasites et ravageurs. Le plus redoutable est le champignon Hemileia vastatrix qui provoque la "rouille" du café. Il peut aussi être attaqué par un tout petit coléoptère appelé scolyte des grains, par les nématodes, les punaises, les pucerons et les cochenilles !

Le saviez-vous ?

Si les pointes des feuilles de votre caféier brunissent, l’atmosphère est trop sèche. Si ses feuilles tombent, il manque de lumière ou bien il a trop froid (on recommande une température d'au moins 15°).

C'est Antoine de Jussieu qui a fait, en 1715, la première description botanique précise et le premier dessin exact d'une branche de cet arbre. Il le considère alors comme un jasmin et le baptise Jasminum arabicum.

Plus d'information :

Tag : caféier, le caféier, cafeier, café, culture caféier, plantation caféier, entretien caféier, caféier culture, caféier en pot, caféier d'appartement, caféier en france, caféier arabica, caféier robusta, Coffea, coffea arab



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis