Travailler à L'étranger : Guide Pratique

Travailler à l'étranger : guide pratique

De nombreux Français rêvent de partir travailler à l'étranger pour découvrir une nouvelle culture, améliorer leur maîtrise d'une langue étrangère ou booster leur carrière. Du rêve à la réalité, ce projet d'expatriation est souvent semé d'embûches. Voici quelques conseils pratiques pour bien se renseigner avant de partir.

En Europe ou ailleurs ?

Pour travailler à l'étranger, il faut commencer par choisir sa destination. Dans un autre pays de l'Espace économique européen (EEE) ou en Suisse, les Français bénéficient du même accès à l'emploi que les nationaux.

Vous devrez toutefois remplir certaines conditions si vous voulez exercer une profession réglementée dans le pays d'installation. Il s’agit de certains métiers dont l’exercice nécessite un diplôme ou est soumis à une condition de qualification.

Il est également possible de travailler dans le secteur public d'un autre pays européen, sauf pour certains emplois dits de souveraineté. Ces postes dans l'armée, la police, la justice, la diplomatie ou la haute fonction publique sont réservés aux nationaux des pays membres.

Pour choisir votre destination, renseignez-vous sur les métiers qui recrutent notamment :
• le tourisme et l’hôtellerie-restauration
• les emplois qualifiés dans le luxe, l’ingénierie informatique ou encore la santé (médecin ou infirmière)
• le secteur éducatif en Amérique centrale et du Sud
• l’industrie, le BTP, la construction et la maintenance de sites gaziers et pétroliers en Afrique et au Proche-orient
• les ingénieurs expérimentés en Asie.

Des statuts divers

La plupart des Français qui souhaitent travailler à l'étranger doivent rechercher un emploi dans le pays d’accueil et s’expatrier.

Certains salariés du privé ont toutefois la chance d’être envoyés à l’étranger par leur entreprise française. Dans ce cas, ils peuvent avoir différents statuts :
• les salariés détachés travaillent pour le compte de leur employeur français et continuent à bénéficier du régime français de sécurité sociale
• les salariés sous le statut d'expatriés peuvent relever ou non du droit du travail français ; ils peuvent avoir un contrat de travail de droit français (avec certaines clauses obligatoires) ou de droit local (soumis au droit du travail du pays d’accueil)
• les salariés mis à disposition sont prêtés par l’entreprise à une filiale ou à une société sœur implantée à l’étranger ; ils ont alors 2 contrats de travail : leur contrat de travail initial, suspendu le temps de leur mission à l'étranger, et un nouveau contrat de travail avec la filiale ou la société d'accueil.

Des solutions pour les jeunes

Si vous avez moins de 30 ans et souhaitez travailler à l'étranger, plusieurs solutions réservées aux jeunes s’offrent à vous :
• le travail au pair s’effectue sous certaines conditions dans une famille à l'étranger
un stage dans le cadre des études est un bon moyen de faire ses premiers pas dans un pays étranger
• le volontariat international ou VIE permet aux 18-28 ans de mener un projet professionnel à l’étranger en bénéficiant d’un statut protecteur
• le service volontaire européen ou SVE concerne les jeunes de 16 à 30 ans et consiste à participer à un projet d’intérêt général à l’étranger
• les visas vacances-travail sont réservés aux jeunes de 18 et 30 ans (35 ans pour le Canada) et concilient emploi salarié et voyage pendant un an à la découverte d’un pays étranger : Canada, Japon, Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud et Argentine
• l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ) propose des programmes de mobilité au Québec : voir le site http://www.ofqj.org/

Où se renseigner ?

Divers organismes accompagnent les Français qui veulent travailler à l'étranger :
• Pôle emploi international
• La Maison des Français à l’Etranger (MFE)
• Les Comités Consulaires pour l'Emploi et la Formation Professionnelle (CCPEFP)

Voici quelques sites à consulter pour rechercher des offres d'emploi :
• pole-emploi-international.fr avec des offres du monde entier (lien ci-dessous)
• le réseau EURES pour des offres en Europe : https://ec.europa.eu/eures/home.jsp?lang=fr
• eurosummerjobs.com : des jobs d'été au sein de l'EEE
• l’Apec pour des postes de cadres

Pour décrocher un emploi dans l’Espace Economique Européen, créez votre CV Europass sur le site : http://europass.cedefop.europa.eu/en/documents/curriculum-vitae

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.pole-emploi-international.fr/

Tag : travailler à l'étranger, offres d'emploi à l'étranger, s'expatrier, emploi expatrier, emploi expatriation, travail expatriation, salaire expatriation, travailler à l'étranger étudiant , salariés, contrat de travail, droit, français, international, Canada, Europe, Espace Economique Européen, EEE, OFQJ, volontariat, famille, CV, contrats de travail, droit local, droit français, jobs, intérêt général, Argentine, Corée, Nouvelle-Zélande, Australie, Japon, Québec, Pôle emploi, visas, salarié, sécurité sociale, ingénierie informatique, Tourisme, fonction publique, diplomatie, police, armée, souveraineté, secteur public, Santé, médecin, régime français, française, Asie, Proche-Orient, Afrique, BTP, Amérique centrale, infirmière, Suisse,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis

(c)