Santé : L'hydrothérapie Du Côlon En 6 Questions

Santé : l'hydrothérapie du côlon en 6 questions

L'hydrothérapie du côlon, qui contribuerait à purifier l'organisme, compte de plus en plus d'adeptes en quête de mieux-être. Mais cette pratique controversée suscite autant d'engouement que de critiques. Nous vous proposons de faire le point sur cette méthode, son intérêt et ses contre-indications.

1- De quoi s'agit-il exactement ?

L'hydrothérapie du côlon, aussi appelée irrigation du côlon, est la version moderne du lavement.

Elle consiste à pratiquer un nettoyage du côlon, allant idéalement jusqu'au cæcum (début du gros intestin), en injectant de l'eau dans le rectum, puis dans la première partie du côlon.

Il faut toutefois souligner que cette technique n'est pas reconnue comme un acte médical et que les gastro-entérologues la jugent sans fondement.

Mais pour ses partisans, cette pratique de "nettoyage intérieur" fait partie de leur hygiène de vie : ils disent en retirer un mieux-être et un regain de vitalité.

2- Quel est l'intérêt ?

Certaines personnes pratiquent l'hydrothérapie du côlon par mesure d'hygiène : cette méthode permet en effet de nettoyer l'intestin de ses selles, son mucus et ses cellules mortes...

Même si certains praticiens lui prêtent des vertus fantaisistes, cette pratique a aussi pour intérêt de soulager les personnes souffrant de troubles fonctionnels tels que la colopathie fonctionnelle, les ballonnements, l'acidité ou les spasmes intestinaux.

A noter : pour tester cette méthode, vous ne devez pas souffrir de troubles lésionnels de l'intestin. C'est une contre-indication majeure à l'irrigation du côlon.

Enfin, les praticiens avancent que cette pratique favorise une bonne santé de la flore intestinale ou microbiote et donc une bonne santé tout court. La méthode aurait un intérêt préventif pour renforcer les défenses immunitaires.

3- Comment ça se passe ?

Concrètement, une canule est introduite dans le rectum afin de procéder au remplissage puis à la vidange du côlon.

L'hydrothérapie du côlon s'effectue avec de l'eau filtrée, envoyée à faible débit et à la température du corps, en plusieurs bains successifs.

Pendant la séance, le praticien effectue des massages de l'abdomen pour faciliter le décollement des déchets (selles, mucus) et leur bonne évacuation.

L'objectif est d'évacuer toutes les matières, parfois anciennes, qui adhèrent à la paroi intestinale et ainsi de "purifier" la flore intestinale.

4- Est-ce douloureux ?

L'hydrothérapie du côlon n'est pas douloureuse mais elle peut être désagréable.

En phase de remplissage, on peut ressentir un inconfort ou une pression, qui ressemble à un spasme intestinal.

Mais cette sensation désagréable n'est que passagère car elle est ensuite soulagée par la vidange du côlon.

Le nombre de bains à administrer (entre trois et cinq) et le volume d'eau introduit (entre 1 et 2,5 litres) dépendent de ce que peut supporter la personne.

5- Est-ce dangereux ?

Selon les médecins, l'intérêt thérapeutique ou hygiénique de l'hydrothérapie du côlon est discutable.

Ces lavements ne sont pas dangereux, à condition qu'ils soient effectués :

=> par des personnes dûment formées
=> avec un liquide adapté (c'est-à-dire neutre d'un point de vue osmotique)
=> après une diète préalable (durant les trois jours qui précèdent le soin)
=> pas plus de deux fois par an (idéalement une fois à l'automne et une fois au printemps).

Bien sûr, cette méthode ne sert pas à grand'chose si elle n'est pas accompagnée de mesures diététiques. Les praticiens recommandent généralement de manger moins d'aliments transformés, moins de viande et de privilégier les produits bio…

La séance, qui dure environ 1h30 et coûte entre 120 et 150€, inclut d'ailleurs un entretien sur l'hygiène de vie et l'alimentation du patient.

6- Y a-t-il des contre-indications ?

L'hydrothérapie du côlon est contre-indiquée chez les personnes souffrant :

=> une maladie inflammatoire des intestins : colite ulcéreuse, diverticulite, rectocolite hémorragique, maladie de Crohn
=> d'une tumeur du côlon
=> d'une crise hémorroïdaire aiguë
=> d'une hypertension non contrôlée

Il faut bien sûr éviter cette pratique après une opération abdominale récente (moins de trois mois) et veiller à bien espacer les séances si vous souffrez de troubles cardio-vasculaires ou rénaux.

Pratiquée trop fréquemment, cette technique pourrait en effet entraîner une déminéralisation.

Plus d'information :

Tag : hydrothérapie du côlon, hydrothérapie du colon, hydrothérapie du colon danger, hydrothérapie du colon prix, hydrothérapie du colon c'est quoi, hydrothérapie du colon indications, lavement



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis