Santé : Hommes Et Femmes Ne Sont Pas égaux

Santé : hommes et femmes ne sont pas égaux

En matière de santé comme dans de nombreux autres domaines, hommes et femmes ne sont pas égaux. Et surtout, ils ne sont pas pris en charge avec la même efficacité car leurs pathologies ou leurs symptômes diffèrent, par exemple en cas d'AVC ou d'infarctus du myocarde. Aujourd'hui, ces différences entre les deux sexes sont de mieux en mieux connues, mais les médecins n'en tiennent pas toujours compte dans leur diagnostic et dans le choix du traitement. Pour alerter l'opinion sur ce sujet, nous avons listé pour vous trois exemples illustrant ces différences biologiques entre hommes et femmes.

1- Des risques cardio-vasculaires souvent sous-estimés

Saviez-vous que les problèmes cardio-vasculaires comme les AVC sont pris en charge plus tradivement quand le patient est une femme ?

Or, un diagnostic et une prise en charge tardifs augmentent les risques de souffrir de séquelles.

Les femmes sont de plus en plus concernées par les AVC et autres maladies cardio-vasculaires car de nouveaux facteurs de risques sont apparus : tabagisme féminin, obésité, pollution atmosphérique et sédentarité.

Retenez que si une personne présente des symptômes neurologiques (comme une paralysie d'un côté ou une difficulté à parler), il faut appeler le 15 immédiatement et ce, quels que soient le sexe et l'âge de cette personne.

2- Des symptômes particuliers en cas d'infarctus

Chaque année, 36.000 femmes sont victimes d'un infarctus ce qui représente une femme toutes les six minutes !

Il faut aussi savoir que les patientes touchées sont de plus en plus jeunes : 11% des victimes ont moins de 50 ans.

L'infarctus est même la première cause de mortalité féminine en France.

Le tabagisme, les excès d'alcool et une mauvaise hygiène de vie (alimentation déséquilibrée et sédentarité notamment) sont à l'origine de cette augmentation du nombre de crises cardiaques chez les femmes.

Pourtant, aujourd'hui encore, cet accident cardiaque est considéré, à tort, comme une pathologie masculine.

C'est pourquoi, à l'arrivée aux urgences, la prise en charge est retardée d'environ une heure par rapport aux hommes.

Or, pour éviter ou limiter les séquelles, la rapidité d'administration du traitement est essentielle.

Aussi bien les médecins que les patientes devraient être sensibilisés aux signes d'alerte féminins de l'infarctus du myocarde.


Bon à savoir
Chez les femmes, une crise cardiaque peut se manifester par des symptômes trompeurs comme une vague douleur dans la poitrine ou dans l'épaule, des palpitations à l'effort, une fatigue persistante et des difficultés à respirer.

L'infarctus peut même provoquer des troubles digestifs tels que des nausées, des vomissements et des douleurs dans l'estomac accompagnés de sueurs.

Comme ces signaux d'alertes sont moins connus et moins faciles à identifier que la douleur thoracique irradiant dans le bras gauche et la mâchoire, l'entourage de la victime (ou la victime elle-même) attendent une heure de plus en moyenne avant d'appeler les secours, par rapport à un homme.

3- Des problèmes pulmonaires aggravés chez les femmes

Saviez-vous qu'à l'âge adulte, les femmes sont deux fois plus touchées par l'asthme allergique que les hommes ?

Elles développent aussi des formes plus sévères de cette maladie car leurs hormones sexuelles favorisent l'inflammation des bronches.

A tabagisme équivalent, les femmes sont aussi plus affectées par la BPCO, la broncho-pneumopathie chronique obstructive.

Chez les patientes, un plus grand nombre de bronchioles et d'alvéoles sont détruites, pour des raisons probablement anatomiques.

On constate d'ailleurs que la surmortalité féminine liée à la BPCO augmente chaque année de 1,7% alors qu'elle reste stable chez l'homme.

Enfin, les femmes sont plus sensibles aux polluants industriels et ménagers.

A noter : pour toutes ces raisons, les femmes doivent être vigilantes en cas de symptômes pulmonaires (toux nocturne, difficultés à respirer) ou de fatigue importante (un symptôme souvent négligé de BPCO !).

En matière de prévention, elles ont tout intérêt à éviter au maximum le tabac ainsi que les produits allergisants ou toxiques.

Plus d'information :

Tag : santé des femmes, santé hommes et femmes, santé femme, maladies cardiaques chez la femme, avc chez la femme, maladies pulmonaires chez la femme, tabagisme chez la femme, maladie femme, bpco femme



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis