Le Pitaya Ou Fruit Du Dragon : Présentation Et Culture

Le pitaya ou fruit du dragon : présentation et culture

Peut-être avez-vous déjà goûté ce fruit exotique étonnant appelé pitaya ou fruit du dragon... Mais saviez-vous que ce fruit écailleux pousse sur un cactus ? Nous vous proposons de découvrir l'Hylocereus undatus, cette plante de la famille des cactées qui donnent les fruits du dragon.

Présentation de cette plante

Le pitaya ou fruit du dragon est le fruit de différentes espèces de cactus originaires d'Amérique centrale.

On appelle plus particulièrement ainsi les fruits du cactus Hylocereus undatus, même s'il existe d'autres espèces de cactées donnant des pitayas ou pitahayas.

Le "fruit du dragon" est connu sous plusieurs noms tels que taïno ("fruit écailleux"), poire de chardon, dragon fruit ou strawberry pear en anglais. La plante elle-même est surnommée "raquette tortue", "Belle de nuit" ou Cereus à floraison nocturne.

Dans la médecine traditionnelle des Indiens d'Amérique centrale, ce fruit est connu pour son effet laxatif.

D'un point de vue nutritionnel, il est intéressant car il est peu calorique, riche en vitamines, minéraux, fibres, antioxydants et bêtacyanine (principalement sa variété à chair rouge).

Description de cette plante

L'Hylocereus undatus est un cactus inerme (sans épines) qui pousse comme une plante grimpante, rampante ou pendante selon son environnement.

Ses longues tiges aux nombreuses ramifications produisent des racines aériennes grâce auxquelles il peut grimper aux arbres !

Ses fleurs sont les plus grandes parmi les cactus : elles peuvent mesurer jusqu'à 30 cm de long et 15 cm de diamètre.

Blanches à coeur jaune, elles s'ouvrent seulement la nuit pendant quelques heures et exhalent alors un doux parfum de vanille pour attirer les chauves-souris et papillons de nuit qui assurent la pollinisation.



Copyright : gwarcita on Flickr

Le fruit de Hylocereus undatus mesure une dizaine de centimètres et pèse environ 350 grammes. En Europe, on le trouve dans les supermarchés vers la fin décembre.

Contrairement à d'autres variétés de pitayas, il a la peau rose vif et la chair blanche. Sa coque rose vif couverte d'écailles renferme une chair blanche parsemée de petites graines noires.

Sa texture ressemble à celle du kiwi mais son goût est plus doux.



Copyright : Barbara Dieu on Flickr

A noter : il existe trois sortes de fruits du dragon, tous comestibles :
- Hylocereus undatus à pulpe blanche et peau rose
- Hylocereus polyrhizus à pulpe rouge et peau rose
- Selenicereus megalanthus à pulpe blanche et peau jaune

Conseils de culture

L'Hylocereus undatus est un cactus de croissance très rapide, très facile à cultiver. Il a même tendance à devenir assez vite trop grand pour la culture en intérieur.

On l'utilise souvent comme base pour le greffage pour les cactus sans chlorophylle, comme les gymnocalycium (des cactus globuleux jaunes, rose vif ou orange).

Il préfère une exposition lumineuse et une terre bien drainée, composée de 50% de terreau et 50% de sable ou de gravier.

Sous nos latitudes, il se cultive en intérieur car il craint le gel et les températures inférieures à 10°C.

Comme il pousse très vite, il faut le tailler régulièrement et le rempoter quand le pot devient trop petit.

Il se multiplie facilement par semis ou par bouturage des tiges (prélevez des morceaux de 10 à 15 cm et laissez les sécher quelques jours au soleil avant de les replanter).

A noter : pour donner des fruits du dragon, les fleurs de ce cactus doivent être fécondées. Dans les régions de la planète où il n'y a pas de chauve-souris pour faire ce travail, ce sont les producteurs de pitayas qui récoltent le pollen d'une fleur pour en déposer sur le pistil d'une autre avec un pinceau.

Plus d'information :

Tag : pitaya, fruit du dragon, arbre fruit du dragon, planter fruit du dragon, plantation fruit du dragon, culture pitaya, planter pitaya, comment planter le fruit du dragon, hylocereus undatus, hylocereus undatus culture



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis