Le Cactus Queue De Singe : Une Plante étonnante

Le cactus queue de singe : une plante étonnante

Le cactus dit "queue de singe" (Cleistocactus colademononis) porte vraiment bien son nom ! Ses tiges retombantes dont les épines souples ressemblent à des poils ont quelque chose d'animal... Mais il s'agit bien d'un végétal de la famille des cleistocactus ! Cette cactée est très appréciée des collectionneurs pour son port et sa magnifique floraison de couleur rouge.

Présentation de cette plante

Le cactus queue de singe ou Cleistocactus colademononis (syn. Hildewintera colademononis) est une espèce de cactacée à la forme tout à fait étonnante.

Il s'agit d'un cactus aux tiges pendantes de 2,5 à 3,5cm de diamètre. Ces tiges retombantes ressemblant à la queue d'un animal peuvent mesurer jusqu'à 2,50 m de long !

Cette espèce, encore peu connue du grand public, est très populaire auprès des collectionneurs de cactées pour ses tiges très particulières mais aussi pour sa floraison colorée.

Dans de bonnes conditions de culture, ce cactus fleurit de la fin de l'hiver à la fin de l'automne.

Les fleurs, qui durent plusieurs jours, sont très esthétiques et d'un beau rouge éclatant.



Copyright : Dornenwolf

Conseils de culture

La queue de singe est un cactus plutôt facile à cultiver. Pour mettre en valeur ses tiges retombantes, il faut bien sûr l'installer dans un pot suspendu

Idéalement, il faudrait le cultiver dans une serre et lui fournir une ambiance chaude et humide sans soleil direct.

Cette espèce supporte des températures comprises entre 10°C minimum et 30°C maximum.

Elle apprécie une exposition lumineuse mais sans soleil direct et un substrat spécial cactées, bien drainé.

Les arrosages doivent être modérés en été et encore plus réduits en hiver.

Pour multiplier un Cleistocactus colademononis, la méthode la plus simple est le bouturage de tiges. Le semis est également possible mais plus difficile.

Le saviez-vous ?

Cette plante est originaire de Bolivie. Son nom botanique vient d'ailleurs (en partie) de l'espagnol.

En effet, le terme Cleistocactus vient du grec kleistos, "fermé", en référence à la forme tubulaire et peu ouverte de ses fleurs, tandis que le terme colademononis dérive de l'expression Cola de Mono, signifiant "queue de singe" en espagnol.

Les botanistes ne sont pas tous d'accord sur la classification de ce cactus. Cette espèce porte donc plusieurs noms savants :
- Cleistocactus winteri ssp. colademono
- Hildewintera colademononis
- Hildewintera polonica
- Winterocereus colademononis

Plus d'information :

Tag : queue de singe, cactus queue de singe, plante queue de singe, queue de singe culture, queue de singe entretien, cleistocactus colademononis, cleistocactus colademononis culture, hildewintera colademononis , cactus, singe, Espèce, Espagnol, fleurs, cactées, Port, mono, grec, épines, nom botanique, Bolivie, semis, bouturage, substrat, exposition lumineuse, poils, famille, cactacée, cactée, botanistes,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis