Le Pin Parasol : Description, Taille Et Plantation

Le pin parasol : description, taille et plantation

Conifère typique du pourtour méditerranéen, le pin parasol se reconnaît à sa silhouette en forme de parasol déployé. On peut l’utiliser dans les grands jardins comme arbre d'ombrage et récolter en prime ses graines comestibles, les fameux pignons.

Découvrir cet arbre

Le pin parasol (Pinus pinea) est un conifère de la famille des Pinacées. Très courant sur le pourtour méditerranéen, il pousse dans le maquis et se reconnaît à sa silhouette en forme de parasol déployé.

Son port, d’abord sphérique, prend une forme de parasol quand l’arbre vieillit. Son tronc, parfois divisé à la base, est souvent peu vertical car ce conifère recherche le soleil.

Cet arbre, qui peut atteindre 20 mètres de hauteur, se caractérise aussi par son écorce brun rougeâtre. Ses aiguilles persistantes sont assez peu piquantes et réunies deux par deux (elles sont dites "géminées").

Il s’agit d’un arbre monoïque : le même pin porte des cônes mâles et femelles. Les cônes mâles, brun orangé et ovoïdes, sont groupés à la base des jeunes pousses. Les cônes femelles sont vert jaunâtre et de petite taille avant fécondation. Ils donnent ensuite les pignes dont les écailles s'écartent pour libérer les graines.

Ces graines n’arrivent à maturité qu’une fois tous les 3 ans. Mais surtout, elles sont comestibles : il s’agit du fameux pignon de pin utilisé en cuisine. C’est pourquoi cet arbre est aussi appelé pin pignon.

Planter un pin parasol

Ce conifère en forme de parasol est du plus bel effet en sujet isolé. On peut l’utiliser comme arbre d’ombrage à condition d’avoir assez de terrain. Choisissez avec soin son emplacement car sa croissance peut poser problème : il peut atteindre jusqu’à 20 m de hauteur pour plus de 10 m de circonférence !

Le pin parasol se plante de préférence en automne, mais il peut aussi être planté en mars-avril en dehors des périodes de gel. Il préfère les expositions ensoleillées et les sols secs et bien drainés.

Vous pouvez utiliser un mélange de terre et de sable. Vous pouvez aussi pailler le pied après la plantation car les jeunes sujets craignent le gel.

A noter : cet arbre méditerranéen a été implanté dans le Bassin aquitain ; cependant, il a du mal à pousser sur la côte atlantique car le vent a tendance à casser ses branches plutôt fragiles.

Tailler un pin parasol

La taille d'entretien se pratique en automne, avant l’arrivée du froid et du gel. Elle peut aussi être effectuée en été après la pousse de printemps.
Elle consiste à supprimer les branches les plus faibles, les brindilles séchées et les branches qui ont tendance à pousser vers le bas.

Il faut aussi éclaircir le pin parasol afin de laisser passer le soleil au coeur de l'arbre. Pour ce faire, il faut supprimer les branches les plus faibles qui poussent vers l’intérieur et/ou qui se croisent.

Enfin, vous pouvez aussi effectuer une taille d'équilibre pour donner une forme harmonieuse à votre conifère.

Dans tous les cas :
• il ne faut jamais étêter un pin parasol au risque de le faire mourir
• il faut colmater les plaies après la taille avec du mastic de cicatrisation pour limiter l’apparition de maladies et de champignons.

Cet arbre a un seul parasite : la chenille processionnaire du pin. Il faut alors couper toutes les branches infestées et les détruire.

Plus d'information :

Tag : pin parasol, le pin parasol, arbre pin parasol, pin parasol taille, planter un pin parasol, tailler pin parasol, pins parasol, Pinus pinea, pin pignon, pignon de pin , Arbre, pin parasol, parasol, conifère, gel, cônes, graines, méditerranéen, PIN, Pinus pinea, Cuisine, pin pignon, circonférence, sable, pailler, bassin aquitain, Vent, mastic, cicatrisation, champignons, pignon de pin, écailles, pignons, famille, Pinacées, maquis, Port, écorce, aiguilles, géminées, monoïque, fécondation, pignes, parasite,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis

(c)