Le Tri Sélectif : Mode D’emploi

Le tri sélectif des déchets est un geste simple pour réaliser des économies d’énergie considérables et préserver des ressources naturelles précieuses. Ce dispositif mis en place dans de nombreuses communes suscite encore des interrogations, en particulier au sujet des emballages qui peuvent ou non être triés en vue d’être recyclés.

Présentation

Le tri sélectif consiste à séparer les déchets selon leur nature, afin de récupérer et de valoriser les déchets recyclables.
Lorsque Eugène Poubelle, alors préfet de la Seine, inventa la poubelle en 1884, il prévoyait déjà une collecte sélective des déchets.
Le règlement qui prévoyait trois boîtes distinctes (une pour les matières putrescibles, une pour les papiers et les chiffons et une dernière pour le verre et la faïence) ne fut que partiellement respecté.
Il fallut donc attendre près d'un siècle pour que le tri sélectif soit mis en place.

Un dispositif au niveau communal

La mise en pratique du tri sélectif diffère d'une commune à l'autre.
Des conteneurs spécifiques peuvent être mis à la disposition des habitants en différents points de la commune pour récupérer des produits recyclables par apport volontaire des habitants.
La collecte peut aussi s’effectuer en porte à porte grâce à plusieurs poubelles généralement différenciées à l'aide d'un code de couleurs.
C’est dans ce deuxième cas que les habitants sont invités à trier leurs déchets en fonction de leur nature (organique, plastique, verre ou papier) et à les placer dans la poubelle correspondante.
La collecte mixte, qui associe l’apport volontaire du verre et du papier à la collecte en porte à porte des emballages et des déchets non recyclables, est la solution la plus courante.

Une action individuelle

Le tri sélectif des déchets est un appel à la responsabilité de chaque citoyen.
Ce dispositif implique en effet la participation active de chacun dans la politique de gestion des déchets de sa commune.
La collecte en porte à porte, qui permet de collecter davantage de déchets que l'apport volontaire, nécessite un apprentissage pour éviter que le tri soit mal fait et que les poubelles mal triées soient ensuite refusées par le centre de tri.

Comment trier ses déchets ?

Un code de couleurs unique doit être bientôt adopté dans tous les pays de l’Union européenne.
D’après ce code, les conteneurs verts sont destinés à recevoir les déchets recyclables en verre, comme les bouteilles et les bocaux.
La couleur bleue signale les conteneurs destinés à recevoir le papier, c’est-à-dire les journaux, les annuaires, les magazines et les prospectus.
La couleur jaune est réservée aux conteneurs pour les emballages recyclables en carton, en Plastique ou en métal.

Que doit-on mettre dans un conteneur jaune ?

Pour répondre à la question que se posent de nombreuses personnes pratiquant le tri sélectif, on met dans le conteneur jaune :
- avec leur bouchon toutes les bouteilles et tous les flacons en Plastique (de soda, d’eau, d'huile, de lait, de soupe, d’adoucissant, de lessive, de liquide vaisselle, de shampoing, de bain moussant, de gel douche, de mayonnaise) et les conteneurs à vin.
- sans les laver mais en les vidant bien, les briques alimentaires, les bidons de sirop, les boîtes de conserve, les canettes, les aérosols, les barquettes en aluminium, les boîtes et les emballages en carton.

On ne met pas les sacs plastiques, les pots de yaourt, les petits pots de crème fraîche ou les barquettes en polystyrène, les couches-culottes, les papiers salis ou gras, les barquettes sales, les mouchoirs en papier et autres articles hygiéniques ni les films plastiques enveloppant les revues.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.ecoemballages.fr/

Tag : tri sélectif, tri des déchets, recyclage des déchets, emballages recyclables



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis