Mélatonine : Attention Aux Risques !

Mélatonine : attention aux risques !

De plus en plus de Français prennent des compléments alimentaires contenant de la mélatonine afin de mieux dormir ou de contrer les effets indésirables du décalage horaire. Mais, selon un récent communiqué de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), cette hormone qui régule les rythmes biologiques n'est pas sans risques. L'Anses en déconseille la consommation à certaines personnes et dans certaines situations en raison de ses multiples effets secondaires. Explications.

Qu'est-ce que la mélatonine ?

La mélatonine est une hormone produite naturellement par l'organisme.

Secrétée pendant la nuit par la glande pinéale située dans le cerveau, cette molécule régule les rythmes biologiques et favorise l'endormissement.

On trouve désormais en vente libre en France des compléments alimentaires contenant de la mélatonine de synthèse.

Ces produits sont utilisés pour lutter contre les insomnies et les troubles liés au décalage horaire.

Quels sont les risques ?

Selon un communiqué de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) datant du 11 avril 2018, les compléments alimentaires contenant de la mélatonine peuvent être dangereux.

De nombreux effets secondaires ont en effet été signalés après la prise de ces produits en vente libre en France :
=> céphalées et migraines
=> vertiges
=> somnolence
=> cauchemars
=> irritabilité
=> tremblements
=> nausées et vomissements
=> douleurs abdominales.

Après examen de chacun de ces signalements et comparaison avec l'état de la recherche, l'Anses a conclu à des risques pour la santé.

Elle déconseille donc l'usage de ces compléments alimentaires à certaines populations et dans certaines situations à risque.

Qui est concerné ?

Selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire, les populations concernées par cet avertissement sont :

=> les femmes enceintes et allaitantes
=> les enfants et adolescents
=> les personnes souffrant de certaines maladies : maladies inflammatoires ou auto-immunes, épilepsie, asthme, troubles de l'humeur, du comportement ou de la personnalité

De plus, la consommation de compléments alimentaires contenant de la mélatonine est également déconseillée aux personnes devant réaliser une activité nécessitant une vigilance soutenue.

Assez logiquement, mieux vaut éviter de prendre cette molécule parfois qualifiée d'"hormone du sommeil" dans toutes les situations où une somnolence pourrait poser un problème de sécurité.

Quelles sont les recommandations ?

D'après les experts de l'Anses, il convient dans tous les cas de ne pas dépasser la dose de 2 mg de mélatonine par jour.

L'Agence nationale de sécurité sanitaire recommande aussi :
=> de limiter la prise de ces compléments alimentaires à un usage ponctuel
=> d'en parler à son médecin.

Dans le doute sur l'innocuité de ces compléments alimentaires à long terme, il était temps que les autorités tirent la sonnette d'alarme.

La mélatonine bénéficie d'une notoriété grandissante auprès du grand public et les ventes en France sont estimées à 1,4 millions de boîtes par an, selon Synadiet, l'organisation professionnelle des compléments alimentaires. 

Plus d'information :

Visitez le site : https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-recommande-%C3%A0-certaines-populations-d%E2%80%99%C3%A9viter-la-consommation-de-compl%C3%A9ments

Tag : mélatonine, melatonine, mélatonine risques, melatonine risques, mélatonine contre indications, melatonine contre indications, mélatonine effets secondaires, melatonine effets secondaires



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis