Vidéo Du Making-off 2011 : Chez Gralon C'est La Crise... De Rire!

Vidéo du Making-off 2011 : Chez Gralon c'est la crise... de rire!

A l'heure où les journaux ne cessent de nous parler de la crise, des prix qui augmentent, du réchauffement de la planète, et autres, Gralon n'a qu'une philosophie: "Travailler, c'est bien, mais travailler avec le sourire, c'est mieux!" Et en ce début d'année, Gralon vous offre de quoi travailler vos abdos pendant 3min...

Les secrets des tournages de Gralon

vidéo gala Nice

Biot : l'omniprésence des artistes

Tout a commencé par une belle matinée ensoleillée et déjà très chaude. L'accueil a été chaleureux, les sourires communicatifs et très vite on s'est laissé porté par l'ambiance artistique générale des rues pavées du vieux villages...
Gralon a monté beaucoup de d'escaliers, en courant même des fois! On a aussi soufflé du verre, fait le tour du golf et retardé la fermeture d'un musée...

MERCI : A Nadine Pedemarie et son assistante Patricia à l'office du tourisme pour leur disponibilité, Jean-Gabriel Camerini pour sa visite complète du golf, André, sa femme et son fils pour leur simplicité au restaurant des Arcades, Léa Novarro pour nous avoir conté l’œuvre de son père et Raphaël, Jean-Jacques et Cathy à la verrerie Farinelli pour nous avoir ouvert les portes du four...Chaleur!

Valberg : la découverte en famille

Tout a commencé par un long, très long trajet entre Nice et Valberg, parce que quand on a peur des routes de montagnes, même sans autres voitures, sans neige et avec une visibilité parfaite, on peut s'arrêter très très souvent... Mais à l'arrivée: une zone piétonne, des enfants qui jouent et pas un nuage à l'horizon, si j'avais su, je serai montée plus vite...
Gralon a joué avec des sacs poubelle ou déjouer la météo, gouté la cuisine locale, assisté au couché de soleil, profité du talent de l'humoriste Yves Pujol. On a aussi testé les fauteuils massant du centre de bien-être, fait des dérapages en golfette et surtout, on a battu le record du nombre de descentes de luge en une journée!

MERCI : Au le premier vice-président du Conseil général et maire de Valberg Charles-Ange Ginésy, Grégory son directeur de cabinet, Elisabeth Berrruer en charge du développement touristique, Joël et sa femme qui nous ont proposé de tester le Spa et le quad, Patrick et sa bonne humeur au pied de la tyrolienne, Richard Moscatelli sans qui nous n'aurions pas pu voler dans de telles conditions, sans oublier Christian qui nous a accompagné dans nos déplacements.

Villefrance-sur-mer : du tourisme chez les pêcheurs

Tout a commencé par une promenade interminable entre la Citadelle et le port de la Darse. A pied, sous un soleil de plomb avec tout le matériel, bref, une véritable épreuve physique! Et puis une fois au frais dans la rue Obscure, tout allait mieux...
Gralon a rendu dingue le personnel de surveillance du parking! On a fait des "coucou" en pleine mer aux touristes sur les bateau de croisière. On a aussi joué à placer des Go Pro un peu partout et on a bravé la foule dans le centre historique où une équipe de tournage fait toujours sensation...

MERCI : A Cédric Cirasa adjoint au maire et délégué au tourisme et à la culture, Patricia Brégère directrice de l'office de tourisme et de la culture, André qui a réalisé de très belles photos, Gilbert Pasqui qui a su se libérer à la dernière minute pour une interview, et pour finir le club Aqua Pro Dive International qui nous a permis d'aller chatouiller la flore sous-marine

Saint-Martin-de-Brômes : le calme et la tranquilité

Tout a commencé par un furtif mouvement de panique quand après avoir traversé le village (trois rues) on s'est demandé ce sur quoi on allait tourner. Puis en rencontrant les habitants, on découvre des lieux insoupçonnables, la trace des Templiers et une atmosphère très sereine...
Gralon a caressé des ânes, des chevaux et toute sorte d'animaux. On a fait des concours de plongeons, on a pagayé (pas tout), on a gouté le sirop de lavande maison, pris des douches trop chaudes et nous sommes montés dans un 4X4 d'époque qui ne doit plus être autorisé à rouler!

MERCI : A Jean Christophe Petrigny maire de la commune qui son accueil et sa disponibilité, Frédéric et toute la petite famille du Payanet qui nous ont offert un véritable moment de calme et de plaisir, Lucien et Calisson pour la promenade que l'on n'oubliera pas de si tôt et bien évidemment Yves sans qui nous n'aurions pas connaissance de ce charmant petit village...

Saint-Jean-Cap-Ferrat : le luxe et l'humilité

Tout a commencé par une visite des trois fleurons de l’hôtellerie saint-jeannoise où comme toute personne bien constituée, on a eu l'impression de rêver... Et puis après un passage à la Civette, on s'est vite rendu compte que la tranquillité régnait jusqu'à la pointe du Cap...
Gralon a eu accès à des lieux inoubliables, par leur pureté et leur confort. On a pris la température de toutes les piscines et les plages qui ont servi au tournage. Gralon connaît presque toutes les fleurs des jardin de la Villa Rothschild vu le temps passé dans ses allées, on a diné gastro plus d'une fois et frimé dans une Bentley Continental GT et on le vit plutôt bien!

MERCI : A Édith Barnier directrice de l'office de tourisme et son assistance Lætitia qui nous ont ouvert toutes les portes de la presqu'Île, Bruno Mercadal directeur du Royal Riviera et ses incroyables collaborateurs pour l'ensemble des prestations qu'ils nous ont apporté avec humour et générosité, M.Thévenin directeur de la Voile d'Or qui nous a prouvé que luxe pouvait rimer avec humilité, la direction du Grand Hôtel du Cap-Ferrat qui nous a offert des conditions de tournage optimales, l'association SOS Grand Bleu qui a su nous faire partager la passion du monde sous-marin, et bien sûr Olivier, directeur du Cap Ferrat Diving grâce à qui on a tous envie d'aller plonger.

Plus d'information :

Tag : vidéo, tournage vidéo, making off, vidéo Gralon, rire, bétisier, crise de rire



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis