Exposition De Jean-claude Novaro: Maître-verrier à Biot

Exposition de Jean-Claude Novaro: maître-verrier à Biot

Si aujourd'hui Biot est mondialement connue, c'est grâce à Jean-Claude Novaro, maître verrier. Pour la première fois, la ville lui rend hommage en exposant ses dernières créations à l'Office du Tourisme. Une occasion de revenir sur le parcours de l'artiste. Pour cela Gralon a rencontré sa fille, Léa qui s'occupe de sa galerie "Le Patrimoine", place des Arcades. Interview...

La vidéo de l'interview de Léa Novaro

Fille du célèbre maître-verrier Jean-Claude Novaro, Léa nous accueille dans la galerie de l'artiste avec simplicité et beaucoup d'humilité. Fière, admirative et passionné par le talent de son père, c'est avec une sincérité qu'elle nous parle du travail de son père.

vidéo novaro Biot

Novaro et le verre

C’est l’histoire d’un enfant du pays. Descendant d’une famille d’italiens, Jean-Claude Novaro tient de son grand-père l’amour pour son village.

Comment a-t-il démarré sa carrière?
L'école, ce n'est pas ce qu'il préférait... A 14 ans, il intègre la Verrerie de Biot où il est pris sous l’aile bienveillante de l’ingénieur et maitre-verrier : Eloi Monod. Pleinement passionnée, il apprend vite et bien auprès de celui qu'il considère comme son père spirituel et il n’hésite pas à confier aujourd’hui que "s’il n’y avait pas eu Monod, il n’y aurait pas Novaro !"
En 6 ans à peine, mon père devient maître verrier. C'est incroyable! Pour atteindre ce degré de technique et de maîtrise, il faut même au meilleur au moins 10 ans d'apprentissage.

Il décide pourtant de quitter Biot?
Souffleur de verre à l’imagination débordante, il décide alors d’aller se perfectionner à Paris. Il y rencontre un espagnol et soudain, son monde prend forme, ou du moins, se colore. En fait jusque là, il maîtrisait les techniques les plus compliquées mais ne réalisait pas des pièces qui lui ressemblaient. Il fut un réel pionnier. Le verre coloré, ça ne se faisait pas à l'époque. Et ça n'a été qu'un début dans sa longue liste d'innovation.


   


Nait alors, un style Novaro?
Après quelques échanges de poudres colorées, les premières pièces polychromes apparaissent. C'est à ce moment qu'il décide de rentrer à la maison afin de faire jaillir toute l’inspiration qu’offrent les couleurs de Biot. Le style Novaro est né ! Il prend de la maturité et dépose à l’Institut National de la Propriété Industrielle une vingtaine de techniques et de formes qui lui sont propres. On y trouve un savant mélange de couleur, l’incrustation de feuille d’or et d’argent et même un principe de fluorescence. On trouve alors toute une chronologie dans son travail. Les pièces de couleur, les plus connues sont ses poissons, puis il crée des vases et des lampes irisées. Ensuite, il y incruste des feuille d'or et rajoute donc une voire deux couche de verre par rapport aux pièces précédentes.

Novaro, c'est avant tout le soucis du détail?
Il faut savoir qu'il utilise les mêmes outils lorsqu'il travaille une petite pièce de 20cm ou une très grande comme ses bonhommes à taille humaine. En fait, ce qui intéresse vraiment mon père, c'est l'intérieur de l’œuvre. C'est pour cela qu'il reste sur des formes extérieures assez nobles, sensiblement similaires mais que tout son travail se concentre à l'intérieur. La superposition des couches de verre, des bulles, des feuilles d'or. Tout se crée dans un détail infime.

Une renommée internationale




Suite à son triomphe au Salon des Arts de Paris en 1994, Novaro part à la conquête du monde et il n’y aura pas d’exception. 2011 marque une nouvelle étape dans sa carrière. Un ambitieux projet le pousse à s’installer pendant au moins 3 ans aux Emirats Arabes Unis dans le but de créer une École. Entre sable et chaleur du désert, n’est-ce pas là l’essence même du verre ?




Pourquoi Novaro expose-t-il enfin à Biot?
Du fait qu'il parte à Dubaï, la ville de Biot propose enfin une exposition dans les murs de l’office du tourisme durant tout l’été. L'exposition se dit rétrospective, je préfère parler de ses dernières créations. C'est une manière de lui montrer toute sa reconnaissance et son admiration pour l’artiste qu’il est et pour la renommée qu’il a apportée à Biot tout au long de son parcours. L’exposition présente un panel représentatif de l’imagination et de la qualité de travail du maître verrier qu'il est depuis toujours.

Gralon; après avoir fait le tours des verrerie à Biot vous avoue que cette exposition est à vous couper le souffle et du coup une seule question nous brûle les lèvres.... Après Léger, à quand un musée Novaro à Biot ?

Tout le talent de Biot dans une galerie

Plus d'information :

Tag : ville de biot, biot en video, biot, musee à biot, musee de biot, verrerie de biot, poterie de biot, ceramique de biot, ville et métier d'art, galerie d'art, jean-claude novaro, novaro, léa novaro, verrerie



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis