EVER 2011 : Interview de Simon Rochefort, directeur des ventes et du marketing de TESLA Europe

Avec quatre véhicules engagés sur le rallye des énergies alternatives, TESLA MOTORS veut, plus que jamais, montrer toutes les capacités de son Roadster. Mais la sportivité n'est pas le seul atout de l'Américain. Pour preuve, d'ici peu, la gamme va s'agrandir... Rencontre avec Simon Rochefort, directeur des ventes et du marketing de TESLA Europe., par Kathy
 

Ever 2011 : Interview De Simon Rochefort, Directeur Des Ventes Et Du Marketing De Tesla Europe

EVER 2011 : Interview de Simon Rochefort, directeur des ventes et du marketing de TESLA EuropeImage ©Jean-Marc, ACM

Avec quatre véhicules engagés sur le rallye des énergies alternatives, TESLA MOTORS veut, plus que jamais, montrer toutes les capacités de son Roadster. Mais la sportivité n'est pas le seul atout de l'Américain. Pour preuve, d'ici peu, la gamme va s'agrandir... Rencontre avec Simon Rochefort, directeur des ventes et du marketing de TESLA Europe.

Pourquoi la TESLA

Quelles sont les spécificités de la Tesla ?
La TESLA est la seule voiture électrique à faire l’intégralité du rallye. Elle est dans la catégorie des voitures électrique mais aussi dans la catégorie globale comme le Grand Prix de la FIA, tant au niveau de l’efficacité énergétique qu'au point de vue de la régularité. On a un avantage de départ exceptionnel, magnifié par le fait que notre pilote Erik Comas est un ancien pilote de F1, il est très brillant en tant que pilote mais également dans sa manière d’appréhender la machine et d’en tirer le meilleur dans toutes les conditions.
Sur 2011, plusieurs changements sont à noter. Il s'agit surtout d'évolutions esthétiques plus que technologiques. Nous avons un nouveau bouclier avant, des extracteurs à l'arrière, des jantes en alliage léger, un GPS pointu, une caméra de recul et un grand écran tactile.

La technologie présente dans la TESLA peut-elle être reprise par d’autres constructeurs ?
L’efficacité énergétique de la TESLA est propre à toutes les voitures électriques. Elles ont une qualité énergétique extrême comparée à une voiture à moteur à combustion. Outre l’aspect écologique, ce sont des voitures qui utilisent de manière rationnelle cette production énergétique. Par équivalence si toutes les voitures étaient électriques, il faudrait extraire moins d’électricité que de pétrole. C’est donc un avantage pour les 50 ans à venir, qui seront probablement nécessaire pour passer au tout électrique.

L'avenir chez TESLA

Que pourrait-on encore améliorer ?
Sur le Roadster, on est au bout de ce que l’on sait faire. Et j’en veux pour preuve, c’est que même les prototypes des grands constructeurs, quand ils essaient de faire une sportive électrique, il n’y en a pas un qui rivalise en autonomie et accélération avec notre voiture. Et ce rien que sur le papier, sans même regarder les statistiques. On a gardé une avance technologique exceptionnelle face à des géants de l’automobile.

Une berline, un SUV, bientôt une gamme complète ?
L’avenir de TESLA est dans ses deux prochains véhicules que sont la berline MODEL S et du SUV MODEL X. La berline sera moins racée, moins orientée performance et sport mais qui pour le rallye de Monte Carlo, va être une vraie machine de guerre puisque sa plus grosse batterie lui permettra de faire jusqu’à 480km d’autonomie et ce sera une voiture redoutable.
TESLA, c'est 400 voitures vendue et livrée en Europe. Il n'y a pas de voiture officielle, ce sont que des voitures prêtées par des clients, car on ne veut pas se mettre en concurrence avec eux. Pour la MODEL S, les objectifs de ventes sont explosés puisqu’à un peu plus d’un an de la sortie, on a déjà 3 500 commandes pour une sortie prévue fin 2012. Le SUV sera sur la même base que la berline, c’est-à-dire, même châssis et même forme. Il est attendu pour début 2014, et un premier prototype sortira avant la fin de l’année. La MODEL S ne sera pas sur le même régime de performance que le Roadster, par contre, elle sera plus puissante qu’une Maseratti Quattroporte. Cela est possible car il n’y a pas l’inertie d’un moteur à combustion où il y a quelques milliers de pièces qui se mettent en branle pour donner le maximum de la puissance du moteur au train roulant. Ici, c’est seulement 12 pièces qui sont instantanément disponibles.

TESLA dans le monde

A quoi ressemblent vos relations avec la maison mère en Californie ?
Ce qu’il y a de très intéressant dans la politique commerciale de TESLA, c’est que TESLA vend et entretient lui-même ses voitures. Toutes les personnes qui vendent ses voitures, sont des employés de la marque. Moi, je dirige les ventes et le marketing de TESLA dans neuf pays européens et je rapporte directement à ma hiérarchie anglo-californienne. L’appréhension de la marque est de plus en plus globale même si les ventes européennes sont arrivées bien après les ventes californiennes parce que l’Europe est d’une complexité extrême. Dans les prévisions de vente de la MODEL S, on voit que le marché européen est un marché tout à fait équivalent à l’Amérique de Nord puisque pour 2013, nous produiront 10 000 MODEL S pour les Etats-Unis, et 10 000 pour l’Europe. Aujourd’hui , les deux continents vendent à peu près le même nombre de véhicules.

Comment équilibrez-vous communication et investissement ?
Malgré un certain nombre de succès et une certaine notoriété, nous restons une toute petite start-up. On ne serait pas en déficit, si on n’avait pas une berline en gestation puisque le Roadster en lui-même est profitable. Ce qui est indispensable pour tout développement de technologie. Mais on réinvestit l’intégralité de ces bénéfices dans la recherche et le développement et de ce fait TESLA a décidé de ne compter que sur la qualité de son produit pour en faire sa promotion. Nous n’achetons jamais d’espace publicitaire par exemple.

Le plaisir à tout prix

Pourquoi la TESLA sur EVER ?
Sur le salon EVER, nous partageons un stand avec YOKOHAMA qui est l’équipementier de notre Roadster. Et le but, est clairement pour nous, d’y faire des ventes. C’est un salon très productif pour nous. La majorité de nos clients comporte des chefs d’entreprises qui ont des sociétés qui ont un lien avec les énergies renouvelables ou le développement durable et qui voient dans notre Roadster l’objet parfait pour allier plaisir personnel et marketing. Ça reste un objet de promotion extraordinaire qui attire l’œil. En Europe, c’est un effet massif. Nombre de nos clients sont chefs de leur entreprise, beaucoup sont des self made men et sont tous passionnés par le sport automobile.

On est quand même obligé de parler prix…
La fourchette varie entre 91 000 euros TTC et 130 000 euros TTC. La puissance du moteur et les degrés de finitions intérieurs et extérieurs influent sur le prix comme par exemple le GPS, la fibre de carbone polie à l’intérieur et à l’extérieure, l’intérieur cuir, les jantes noire en alliage léger, les suspensions réglables, etc. Au niveau du moteur, on a toujours 288CV, mais c’est le couple qui change. Il va de 350nm à 400 nm. Pour les personnes très aguerries, vous passez de 0 à 100 en 3,7sec avec la version sport au lieu des 3,9sec avec la version de base.

Est-ce qu’il faut absolument l’essayer pour l’acheter ?
Elle est tellement déconcertante et unique en son genre cette voiture que la conduire c’est absolument fondamentale pour estimer toutes ses qualités. Les sceptiques sont devenus une infime minorité par rapport à nos débuts. Les reportages télévisés ont été pour nous un excellent vecteur d’information. Aujourd’hui, quand les personnes croisent la voitures et la reconnaisse, ils se disent : c’est la TESLA, la voiture américaine, elle va aussi vite qu’une Porsche. C’est synthétique mais efficace.

Plus d'information :

Tag : tesla motors, salon ever, voiture électrique, roadster, concept car, energies alternatives , Europe, berline, marketing, SUV, rallye, jantes, GPS, TTC, combustion, euros, Simon, Sport, efficacité énergétique, alliage, Rochefort, start-up, Développement durable, californiennes, Amérique, énergies renouvelables, Yokohama, Nord, gestation, self, sport automobile, Porsche, américaine, vecteur, sceptiques, genre, NM, suspensions, cuir, fibre de carbone, Californie, inertie, Quattroporte, Voitures électriques, écran tactile, caméra, Grand Prix, bouclier, F1, Erik Comas, FIA, voiture électrique, électricité, pétrole, châssis, batterie,



Avis

  • Pour le coup ça donne vraiment envie de passer à l'électrique.

    04 avril 2011

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis