Ever 2011 : Quel Sera Notre Quotidien Demain?

EVER 2011 : Quel sera notre quotidien demain?

A quoi ressemblera demain? Il existe aujourd'hui des véhicules dits "propres", performants et stylés et pourtant, on n'a encore du mal à s'imaginer dedans. Le changement, c'est pas toujours facile... Surtout, que quand on y réfléchit bien, la voiture, ça ne fait pas tout. Gralon s'est penché sur ce qui rythme notre quotidien d'automobiliste mais avec un œil avant-gardiste : faire le plein et se garer en évitant la crise.

ADVANSOLAR et son SunPod pour vos parking

Vous avez déjà acheté votre voiture électrique ou vous y pensez? Bravo! Et où allez-vous vous garer dès demain? ADVANSOLAR a la solution qu'il vous faut! C'est le principe du 3 en 1. Modulaire, évolutif et esthétique, le SunPod, ça marche!
Sur l'idée d'un parking à énergie positive, le SunPod est une ombrière photovoltaïque (un panneau solaire autrement dit) intégrée à l'environnement qui s'adapte à tous types de parkings collectifs extérieurs neufs ou existants.

Comment ça marche?
Les panneaux solaires fournissent de l'électricité pour 4 places de stationnement. A lui seul, il permet de produire une énergie équivalente à 65 000 km sur une année. Sa seule contrainte, c'est de canaliser son électricité. Pour cela on charge le bâtiment et on utilise le réseau électrique comme lieu de stockage.
Contrairement à son équivalent danois l'E-move, l'américain SunPod joue d'un incroyable avantage: sa modularité! En effet, il est conçu pour être monté, démonté, déplacé n'importe où. De plus, il peut se vanter d'être multifonction puisqu'il peut à la fois recharger des véhicules électriques mais il peut également servir de générateur d'appoint connecté au réseau en cas de besoin.

L'investissement est rentable en 6 à 10 ans. Il faut aussi prendre en charge le fait que la durée de vie du véhicule électrique puisqu'il est protégé sous son abris. La marché vise en premier lieu les centres commerciaux, les collectivités locales voire les entreprises industrielles.

Pour plus d'information, n'hésitez pas à consulter le site : www.advansolar.com

TECHNOLIA pour réguler le stationnement

15 minutes, c'est tout! A la 16e, c'est la prune! De quoi je parle? Des nouvelles bornes de stationnement bien sûr! Intelligentes, elles ont pour objectifs de fluidifier la rotation des véhicules garés en ville. En pratique, les premiers échos sont plutôt positifs, quoique...

C'est la nouvelle vague. Elle sont plus plates, plus design, digitalisées et presque esthétiques et partent en quête des véhicules ventouses qui vous obligent à tourner de longues minutes avant de pouvoir vous garer. Ces bornes de stationnement nouvelle génération devraient permettre de contrôler les stationnements abusifs et à terme changer les mauvaises habitudes.

Le principe est simple à comprendre et à utiliser. L'automobiliste dispose de 15 minutes gratuites. C'est un capteur placé au sol qui détecte la présence du véhicule. Deux minutes avant la fin du temps autorisé, un voyant se met à clignoter. Si à l'issu du quart d'heure, la voiture n'a pas été déplacée, un SMS est envoyé à la police municipale qui peut alors verbaliser.
Reste à savoir, ce qu'en pensent les utilisateurs. Jusque là, les critiques qui reviennent le plus souvent concernent le temps accordé. Un quart d'heure, pour faire une petite course, c'est peut-être un peu juste. Il suffit qu'il y ait un peu de monde chez le boucher ou une commande un peu longue à la boulangerie pour qu'on soit limite. De plus, la notion de répression est encore un peu vague, dans certaines communes, on évoque une légère souplesse, quelques minutes de battements par exemple. Dans ce cas, ne va-t-on pas vers du cas par cas? Certains agents, seront plus compréhensifs que d'autres. La municipalité a -t-elle pour seule vertu la verbalisation. Va-t-il falloir augmenter le nombre de pervenches. Les communautés ont-elle enfin trouvé un moyen de remplir les caisses?

Chez Technolia, on concentre toute une énergie sur la gestion et la maîtrise de l'espace public pour les collectivités. 12 personnes développent l'intelligence pour le stationnement. "On travaille sur la gestion de la rotation des véhicules et on cherche à connaître et comprendre le comportement des utilisateurs. Les capteurs au sol fonctionnent par radio et on propose plusieurs systèmes qui s'adaptent aux bornes de taxis, livraisons ou zone d'arrêt minute par exemple", nous explique Pierre Coppens, ingénieur sur le concept. Quand le stationnement dépasse les limites autorisées, un SMS est envoyé à la police. On procède ainsi à une parfaite géolocalisation des places disponibles. Il y a déjà 70 places de stationnement intelligent à Nice et 16 sont à venir. "Le but étant de fluidifier le trafic, pour cela on pourrait même à aboutir à une variation des feux tricolores. On espère gagner en reconnaissance dans les copropriétés où les stationnements abusifs sont souvent récurrents."

Plus d'information :

Tag : salon EVER monaco, véhicules propres, mobilité électrique, performances, énergies renouvelables, énergie solaire, énergies alternatives, capteur, stationnement, rechargement, Grimaldi Forum, , stationnement, Énergie, bornes, rotation, SMS, électricité, copropriétés, pervenches, municipalité, communes, boulangerie, police municipale, espace public, intelligence, feux tricolores, Nice, police, ingénieur, Pierre, taxis, radio, capteurs, capteur, Design, voiture électrique, Esthétique, photovoltaïque, panneau solaire, Environnement, panneaux solaires, réseau électrique, danois, américain, multifonction, véhicules électriques, véhicule électrique, centres commerciaux, collectivités locales, Prune, Intelligentes, avant-gardiste,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis