Déroulé Du 13ème Rallye Monte-carlo Des Energies Nouvelles

Déroulé du 13ème Rallye Monte-Carlo des Energies Nouvelles

Le Rallye Monte-Carlo « vert », réservé aux voitures écologiques, a eu lieu du 22 au 25 mars. Au départ de trois villes différentes les participants, 120 au total, se sont rejoints à Digne-les-Bains puis à Monaco pour des épreuves de maniabilité et régularité.

Les différentes épreuves

Les voitures engagées sur la course se sont élancées le vendredi 23 mars de Annecy-le-vieux, Clermont-Ferrand, et Lugano en Suisse. Elles vont parcourir 524,11 kilomètres jusqu'à Digne-les-Bains, point de ralliement des concurrents. Le soir même les pilotes reprennent la route pour une étape commune (194,55 km) direction Monaco. Deux tests de régularité ont été réalisés : Digne-Chaudon et Rouaine-Entrevaux.

Arrivés à Monaco dans la soirée ils sont repartis dès le lendemain matin du Quai Albert Ier pour une dernière étape commune de 268,29 km. 4 tests de régularité ont été pratiqués : Col de Castillon-La Bollene Vesubie, Latour – Utelle, Coaraze – Luceram.
Les voitures sont parties en 2 groupes, un dans la matinée et l'autre vers 16h. Les premiers participants, du premier groupe devaient arriver vers 17h20 au Quai Albert Ier.



Enfin, hier matin, toujours sur le quai, les participants se sont départagés grâce à une épreuve de maniabilité chronométrée. Vers 12h30, la remise des prix a clôturé cette 13ème édition du Rallye Monte-Carlo des Énergies Nouvelles.

Arrivée et résultats

Gagner, non pas parce qu'on est allé vite mais parce qu'on a su conduire proprement et économiquement, c'est le pari que se sont lancé les participants du 13ème rallye Monte-Carlo des Énergies Nouvelles. Une épreuve jalonnée de tests de régularité et de maniabilité.

Samedi aux alentours de 17h20 quelques personnes flânaient à côté du point d'arrivée du rallye. Quelques curieux venus admirer les voitures mais aussi des professionnels qui attendaient leurs pilotes. Une armée d'hommes en rouge, les organisateurs de l'Automobile Club de Monaco étaient présents pour accueillir les voitures et noter les résultats.

Les concurrents sont arrivés avec un peu de retard, à partir de 17h50, sur le Quai Albert 1er.
Aucun bruit de moteur mais des crissements de pneus ont signalé leur arrivée.
Première voiture, en trombe, une Opel Ampera à 17h49, puis 1 à 2 minutes plus tard 5 voitures se sont précipitées en même temps vers le portique.
Freinage d'urgence, coup de gueule, certains concurrents étaient visiblement remontés contre l'ACM à cause de quelques soucis d'organisation tout au long de ce rallye.




L'arrivée a donc été tonitruante et quelques insultes se sont perdues au milieu des klaxons et des crissements de pneus.



Pour ne pas perdre de temps certains copilotes descendaient de voiture pour se précipiter au stand de contrôle avant les autres. L'ACM a ensuite réussi à se faire entendre pour annoncer qu'il fallait se détendre qu'il n'y avait pas de pénalité pour les participants donc inutile d'écraser quelqu'un pour arriver en premier.

Le lendemain matin les épreuves de maniabilité se sont déroulées sur le port puis les résultats ont été annoncés.

Le grand vainqueur Bernard Darniche était au volant d'une Opel Ampera.
Des classements ont également été faits selon des catégories : autonomie, consommation CO2.
Notons la présence d'une femme sur le podium, Charlotte Berton, championne du rallye 2011, arrivée troisième de la compétition.

Un beau rendez-vous qui a attiré les visiteurs dimanche après-midi pour admirer les voitures exposées jusqu'à 18h sur le Quai Albert Ier.
On se donne rendez-vous l'année prochaine pour ce rallye exceptionnel.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.acm.mc/home.php

Tag : Rallye Monte-Carlo des Energies Nouvelles, Rallye Monte-Carlo, Résultats Rallye Monte-Carlo Energies Nouvelles



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis