Jardin : 5 Choses à Savoir Sur Le Combava

Jardin : 5 choses à savoir sur le combavaImage ©Robyn Jay

Bien qu’il soit généralement méconnu en France, le combava est un condiment incontournable dans la cuisine asiatique et malgache. Contrairement à ce que l’on imagine souvent, cet agrume exotique peut se cultiver en France métropolitaine, en pleine terre ou en pot selon les régions. Voici 5 choses à savoir sur ce fruit étonnant.

1- C’est un agrume ancien

Le combava (aussi orthographié combawa, cumbava ou cumbaba) est le fruit du Citrus hystrix, un arbre de la famille des Rutacées.

Ce petit agrume vert, rond et bosselé ressemble à un citron vert ou à une bergamote (fruit avec lequel il est souvent confondu).

Pourtant, son arôme puissant et intense, qui rappelle la citronnelle et le gingembre n’a rien à voir avec celui de la bergamote, qui parfume le thé Earl Grey !

Ce fruit, aussi appelé makrut, citron combera ou lime kaffir, serait originaire de l'île de Subawa en Indonésie.

Il a été introduit à l'île Maurice par l'aventurier botaniste Pierre Poivre à la fin du XVIIIe siècle.

De là, il a été adopté par les îles voisines de la Réunion et de Madagascar, au point de devenir un condiment incontournable dans les plats réunionnais et malgaches !

2- Il peut se cultiver en France métropolitaine

Malgré ses origines lointaines, le combava fait partie de la famille des Rutacées (celle des agrumes).

Il peut donc se cultiver en France métropolitaine dans les mêmes conditions que le citronnier ou le bigaradier par exemple :
=> il se plante en pleine terre dans la zone dite "de l'oranger", notamment sur la Côte d'Azur à condition d’être bien abrité du vent car il est frileux
=> il se cultive en pot dans une véranda ou un jardin d'hiver dans toutes les autres régions.

Cultivé en pot, cet arbre épineux ne dépasse pas 2 mètres.

Pour réussir sa culture, il faut :

=> l’installer dans un pot suffisamment grand
=> lui assurer un bon drainage grâce à des billes d’argile au fond du pot
=> lui fournir du terreau spécial agrumes
=> le placer dans une pièce très lumineuse et fraîche ou une véranda non chauffée en hiver pour le protéger du gel
=> respecter son rythme de végétation : arrosez régulièrement au printemps et en été, sans laisser d'eau dans son sous-pot, puis limitez les arrosages en période de repos, l'automne et l'hiver.
=> lui apporter de l'engrais pour agrumes tous les mois en période de croissance.

3- Ses fruits se récoltent en automne

Le combava est cultivé pour son fruit aux allures de petit citron vert à la peau bosselée.

Malgré sa petite taille, cet agrume dégage un puissant parfum de citronnelle très apprécié en cuisine exotique.

Ces fruits se cueillent de préférence en automne, quand ils atteignent 5 à 6 cm de diamètre mais sont encore bien verts et fermes.

En effet, quand ils sont encore vert foncé, ils sont plus riches en huiles essentielles et donc très parfumés.

Si vous voulez récolter des feuilles pour les utiliser en cuisine, prélevez-les avec parcimonie, quelques-unes à la fois, pour ne pas dégarnir l'arbre.

Les feuilles se cueillent petit à petit de mai à septembre.

4- On lui prête des bienfaits pour la santé

Comme les autres agrumes, le combava est une excellente source de vitamine C (43 mg aux 100 g).

Mais surtout, ses feuilles permettent de produire une huile essentielle antibactérienne et anti-inflammatoire, notamment utilisée pour :
=> soigner les infections et la cystite
=> soulager les douleurs musculaires et articulaires (arthrite, rhumatismes, courbatures, etc.).

5- Plusieurs parties s’utilisent en cuisine

Sur les îles de la Réunion et de Madagascar les fruits et les feuilles du combava sont utilisés pour parfumer le rhum arrangé, les marinades, les sauces et les desserts.

Cet agrume entre dans la préparation du rougail saucisse au combava, et ses feuilles peuvent tout simplement être ajoutées dans l'eau de cuisson du riz.

On le retrouve dans les cuisines créole et malgache mais aussi thaïlandaise, malaisienne et vietnamienne. Dans tous les cas, ce sont surtout les feuilles et le zeste que l'on utilise car la chair est acide et ne donne que très peu de jus.

Si vous cultivez ce fruit, vous pourrez utiliser son zeste pour parfumer des cocktails à base de rhum ou de gin.

Vous pourrez aussi cueillir des feuilles pour parfumer vos sauces, vos marinades ou votre riz. Pour faire ressortir leur arôme, il suffit de les froisser ou de les déchirer avant de les ajouter dans la préparation.

Plus d'information :

Tag : combava, combava culture, combava utilisation, combava arbre, combava feuille, combava bienfaits, combava au jardin, planter un combava, cultiver le combava, citrus hystrix, cuisine exotique, comment utiliser le combava , combava, fruit, Agrume, agrumes, France, automne, Cuisine, Arbre, Madagascar, Riz, Zeste, Eau, marinades, véranda, citronnelle, arôme, malgache, condiment, famille, Rutacées, bergamote, citron vert, Santé, petit à petit, huiles essentielles, acide, vitamine C, parfum, peau, allures, Engrais, cuisson, huile essentielle, rhum arrangé, courbatures, rhumatismes, arthrite, malaisienne, créole, vietnamienne, thaïlandaise, anti-inflammatoire, Cystite, réunionnais, gel, Pierre Poivre, Île Maurice, Indonésie, kaffir, lime,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis