Carnaval De Nice : Le Top 5 Des Chars Les Plus Marquants

Carnaval de Nice : Le TOP 5 des chars les plus marquants

Prenez 20 chars, 30 grosses-têtes et saupoudrez de 200 éléments d'animations et vous obtiendrez le 127e carnaval de Nice! A cela ajoutez des groupes de musique et d'arts de rue que vous parsemez tout au long du corso carnavalesque. Laissez mijoter pendant 1h30 et régalez-vous du spectacle.

1re position : Le parrain Don Corleone

Gralon a aimé le double sens caché sous ce char. Pour resté dans le thème de la méditerranée, quoi de mieux qu'un imposant poulpe mauve munis d'incroyables tentacules qui gesticulent à travers la foule fascinée.
Mais en même temps, le faciès, les dents en or et l'air de macho supérieur n'est pas sans nous rappeler les traits du plus connu des parrains de la mafia sicilienne Don Corleone. Alors, quand on vous dit que toutes les civilisations de la Méditerranée étaient représentées, on ne ment pas. Les bons et les mauvais côtés, tout est là!

2e position : Les enfants de la Louve

Toujours en troisième position dans le cortège, Gérard Artufel a sculpté son Carnavalon, effigie du Roi de Rome. Le char renvoie à la douce légende des jumeaux Romulus et Remus, fondateurs de Rome, abandonnés par leur mère puis découverts et élevés par une louve. Une part d'histoire, une part de nos origines à tous, à laquelle la ville de Nice rend hommage.

3e position : Le carnaval propre de Cousteau

Quelle belle initiative que cette proposition de char-poubelle. En dépit du fait que la simple évocation du commandant Cousteau suffise à penser à la sauvegarde des mers et de la planète, l'homme au pompon rouge ne nettoie la mer mais bien les rues pendants le carnaval! En effet, à l'avant du bathyscaphe jaune se trouve une poubelle géante dans laquelle les accompagnateurs jettent les bombes de spaghetti vides laissées pour mortes sur la place publique.

4e position : Vache le Picasso

Non, ce n'était pas le char des Demoiselles d'Avignon. L'hommage au peintre était plus personnel qu'artistique. OU du moins, un peu des deux. Picasso habitait le sur de la France et venait d'Espagne. On comprend mieux alors pourquoi sur son char on trouve des boules de pétanque et des vaches de corrida. Beau clin d'œil également à son œuvre de 1937, Guernica.

5e position : La Cicciolina, so sexy

Quand Patrick Moya a imaginé son char, il n'avait certainement pas pas prévu qu'il animerait autant la foule. C'était sans compter sur Gérard Mari et ses copains! Excellents représentants de l'esprit du Carnaval, coiffés de perruques blondes, poitrines gonflée à bloc, collant résille et runing; leur objectif était simple : faire la fête!
Dédicace à la Cicciolina, actrice de films pornographiques, chanteuse et une politicienne italienne; les cicciolini aux attributs très culottés et aux bisous baveux ont rencontré un fort succès. Et dans le fond, même Gralon a applaudi leurs parties de jambes en l'air!

Mais on a aussi aimé...

Le spectacle était réussi du début à la fin certes, mais Gralon souhaite tout de même revenir sur quelques détails qui ont participé à la magie de corso carnavalesque. Alors, on a aimé :
- La portée symbolique du char pour la paix dans le monde
- La dimension historique du char de Garibaldi
- Que ce soit César qui rame aux pieds de Cléopâtre
- Le travail de recherche pour le char de Fellini
- Le caniche royal bicolore entre BB et le gendarme
- Les poils du cyclope
- La machine à laver géante
- Le groupe de percussions
- La compagnie vernisseurs
- Et bien sûr, les danseuses brésiliennes n'ayant pas peur des fraîches températures !

Plus d'information :

Tag : carnaval, nice, char, fête, méditerranée, carnavalier, corso, spectacle populaire, office du tourisme



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis