Grand Prix Historique : Femmes Au Volant

Absentes depuis 22 ans des grilles de Formule 1, les femmes ont pourtant répondu présent au nombre de quatre lors de cette 9ème édition du Grand Prix Historique de Monaco. Preuve supplémentaire que le sport automobile n’est pas uniquement la chasse gardée des hommes.

4 représentantes féminines

Univers masculin par excellence, le sport automobile n’a que très peu souvent offert sa chance aux femmes. En 65 ans d’histoire seules cinq d’entres elles (Desire Wilson, Maria Grazia Lella Lombardi, Divina Mary Galica, Maria Teresa De Filippis et Giovanna Amati) ont eu la chance de s’asseoir dans le baquet d’une Formule 1. Occasion rêvée de corriger cette anomalie, le Grand Prix Historique de Monaco a permis à quatre ladies, Vanessa Finburgh, Julia De Baldanza, Angela Grasso et Judith Lyons, de démontrer leur coup de volant dans les rues étroites de la Principauté.

« Ici pour m’amuser »

Présente pour la deuxième édition consécutive, Angela Grasso assure participer uniquement pour le plaisir. « Je ne peux hélas devancer personne, plaisante la pilote de la Ralt RT1 n°64. Je viens avant tout ici pour m’amuser et pour me battre avec moi-même. » Engagée depuis six ans seulement en compétition, l’Italienne sait ne pas pouvoir rivaliser avec ses homologues masculins et veille à ne pas les gêner en course. « Ils me considèrent comme un pare-choc, s’amuse-t-elle. Mais ils sont tous très gentils. J’essaye de constamment faciliter leurs dépassements même si cela me fait perdre beaucoup de temps. »

« Gagnante quand je termine »

Tombée sous le charme de la course automobile il y a 17 ans après avoir assisté en simple spectatrice à l’édition inaugurale, Julia De Baldanza ambitionne, quant à elle de ramener sa Bugatti 35 B de 1929 à l’arrivée. « Je me sens gagnante quand je termine avec la voiture en un seul morceau, confie la Britannique. J’essaye de faire ma petite course de mon côté et de prendre du plaisir. » Avant dernière sur la grille, la natif d’Argentine sera toutefois capable de gagner une position en couse pour terminer à la 9ème place. 40ème et dernière des qualifications la veille, Angela Grasso connaîtra, elle aussi, un dimanche bien meilleure qu’elle achèvera à une très honorable 29ème position.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.acm.mc

Tag : Grand Prix Historique, Monaco, Grand Prix Historique Monaco, Monte Carlo, Monte-Carlo



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis