Grand Prix Historique : La Course à La Sécurité

Préoccupation perpétuelle des organisateurs du Grand Prix de Monaco, la sécurité des pilotes et des spectateurs a encore été l’objet de toutes les attentions en prélude de cette 9ème édition.

Un nouveau mur des stands

Exemplaire en termes de sécurité en dépit de son caractère terriblement dangereux, le Grand Prix de Monaco ne cesse, pourtant, d’année en d’année de repousser au maximum ses propres limites. Après le rabotage de la bosse à la sortie du tunnel, le reculement du point d’impact de la chicane et l’élargissement de la sortie de la pit-lane l’an dernier, l’Automobile Club de Monaco a opéré de nouvelles modifications à son somptueux joyau. Outre le traditionnel resurfaçage d’1/3 du tracé monégasque (cette année entre la place du Casino et l’entrée du tunnel), l’ACM a également érigé un nouveau mur des stands composé de 90 blocs d’acier (2,7 tonnes chacun) remplis de béton.

La passerelle de la piscine supprimée

Afin de faciliter le travail des mécaniciens et des journalistes lors de la mise en grille, une porte d’accès a également été créée le long de la voie des stands. Installée depuis de nombreuses années au niveau du plongeur, la passerelle située en face de la piscine a, quant à elle, été supprimée afin d’offrir une meilleur visibilité aux spectateurs et aux commissaires. Endroit critique par excellence, le tunnel jouit désormais d’un tout nouveau système d’extinction par mousse destiné à contenir tout éventuel incendie. Enfin, un trottoir a été construit entre le nouveau Yacht Club et la chicane du port à l’extérieur de la piste tandis qu’un rail intérieur substitue l’ancien muret en face du virage du bureau de tabac.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.acm.mc

Tag : Grand Prix Historique, Monaco, Grand Prix Historique Monaco, Monte Carlo, Monte-Carlo



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis