Le Grand Prix Historique 2012 Vu Par Le Pilote De La F 3 De Prost

Le Grand Prix historique 2012 vu par le pilote de la F 3 de Prost

18ème d’une course perturbée par la pluie, Laurent Vallery-Masson n’a pas réussi cette année à rééditer sa performance de 2010. (9ème) Pourtant, l’objectif était ailleurs pour le pilote français. Au volant de la célèbre Formule 3 d’Alain Prost, le Parisien n’avait qu’une idée en tête : prendre du plaisir.

Faire mieux qu’en 2010

D’un naturel détendu et souriant, Laurent Vallery-Masson aborde cette 8ème édition du Grand Prix historique de Monaco sans pression. Pour sa deuxième participation sur le tortueux circuit princier, le pilote tricolore affiche des ambitions raisonnables : tenter de faire mieux qu’en 2010 où il avait achevé sa course à une belle neuvième place. Son outil de travail ? La somptueuse Martini MK 21B de 1978 pilotée, à l’époque, par le quadruple champion du Monde de Formule 1 Alain Prost.

vidéo grand prix historique monaco 2012

« La première voiture 100% française »

« Il s’agit de la première voiture 100% française qui a tourné sur les circuits », explique Laurent Vallery-Masson. « Elle a un moteur Renault, un châssis Martini, un sponsor Elf, une équipe Oreca et elle était pilotée par le professeur Alain Prost ». Si le fondateur du Trophée F3 Classic n’a pas la prétention d’égaler les performances de son illustre prédécesseur (Prost a gagné quatre fois à Monaco en F1), il compte bien rendre hommage au pilote français le plus victorieux en Formule 1. Repêché pour la course de dimanche en dépit d’un résultat décevant la vieille, Vallery-Masson réalise une deuxième manche solide (18ème) ponctuée par de nombreux dépassements. « Même si je ne suis pas aussi bon pilote qu’Alain, la voiture était super et je me suis éclaté ! »

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.f3classic.com/

Tag : GP historique 2012 de Monaco, F3 alain Prost, Laurent Vallery-Masson



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis