Le Paillage : Mode D'emploi

Le paillage : mode d'emploi

Le paillage, aussi appelé mulch ou mulching, est une technique de jardinage qui consiste à recouvrir le sol de matériaux organiques, minéraux ou plastiques pour le protéger notamment du gel et de l’érosion. Voici une présentation de cette technique aux multiples avantages.

Présentation

Le paillage est une technique qui peut être utilisée partout dans un jardin : dans le coin potager, au pied des jeunes arbres et arbustes, dans les massifs et même dans les pots et les jardinières.

Cette technique de jardinage, qui consiste à couvrir le sol au pied des plantes, est couramment employée par les professionnels comme par les particuliers.

Elle présente en effet de nombreux avantages pour protéger le sol et faciliter la culture.

Les avantages du paillage

Le paillage permet de :
• limiter le phénomène d’évaporation et donc les arrosages
• limiter le développement des mauvaises herbes autour des plantes et éviter le désherbage manuel ou avec des produits chimiques
• éviter le tassement de la terre sous l’action de la pluie (phénomène de battance) et l’érosion du sol par les pluies
• protéger les plantes contre le gel
• améliorer la structure du sol : les paillis organiques se décomposent en humus et enrichissent le sol ; ils sont propices au développement de micro-organismes bénéfiques
• protéger les fruits comme les fraises ou les légumes comme les courgettes du contact direct avec le sol.

Quels matériaux utiliser ?

De nombreux matériaux organiques, minéraux ou plastiques peuvent être utilisés comme paillis.

On distingue :
• les paillages organiques composés d’éléments végétaux comme les tontes de gazon, la paille coupée ou hachée, les copeaux de bois, les feuilles mortes, la fougère sèche broyée ou encore les écorces de pin maritime (paillis idéal pour les plantes de Terre de bruyère en raison de son acidité naturelle).

• les paillages minéraux comme la pouzzolane ou pierre de lave, le gravier, les billes d’argile, les ardoises concassées ou même les débris de poteries.

A noter : outre ces matériaux naturels, on peut aussi utiliser du film plastique et de la toile tissée pour le paillage des plantes.

En pratique

Choisissez votre paillage en fonction de la durée de protection que vous souhaitez obtenir :
• les paillis à longue durée de vie (copeaux de bois, écorces de pin et minéraux) s’utilisent surtout pour les arbres, les arbustes et les massifs de vivaces
• les paillis à durée de vie plus courte (tontes de gazon, feuilles mortes, paille) sont mieux adaptés aux plantes ayant un cycle de vie court.
A noter : les matériaux légers et aérés comme la paille ou les fougères sont recommandés pour pailler les plantes sensibles à la pourriture.

Désherbez soigneusement la terre avant de pailler : les mauvaises herbes ne repousseront pas.

Arrosez et répandez le paillis en une couche épaisse (de 5 à 7 cm environ pour une plante "adulte").
A noter : il est recommandé de pailler les jeunes plants sur une épaisseur de 2 ou 3 cm seulement puis d’ajouter régulièrement quelques centimètres de paillis.

Les films plastiques ou textiles s’appliquent en toiles tendues sur le sol.

Plus d'information :

Tag : paillage, paillage jardin, paillage naturel, paillage végétal, paillage minéral, paillis, pouzzolane, mulching



Avis

  • Les avantages sont incontestables. Y a-t-il des inconvénients, comme par exemple un plus grand risque de maladies cryptogamiques? A-t-on essayé le paillage dans la vigne?

    07 août 2011

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis