Le Sol De Jardin : Les Secrets D'une Bonne Terre

Le sol de jardin : les secrets d'une bonne terre

Le secret d’un beau jardin est une bonne terre. C’est en effet grâce à elle que vos plantes pourront s’épanouir. Voici quelques conseils pour connaître la nature de votre sol et amender la terre de votre jardin.

Quelle est la nature du sol ?

Le sol de jardin se compose de sable, d’argile, de calcaire et d’humus en différentes proportions.

Pour connaître la nature du sol de votre jardin, prélevez de la terre dans les premiers 20 cm du sol. Remplissez un bocal avec 2/3 de terre et 1/3 d’eau. Agitez le tout et laissez reposer.

Vous verrez alors apparaître différentes couches :
- des pierres et des graviers au fond du bocal
- des sables
- de l’argile et des limons
- de l’humus
- des débris végétaux non décomposés sur le dessus.

Selon l’épaisseur des couches, vous pourrez ainsi déterminer si votre terre est plutôt sableuse ou plutôt argileuse.

A noter : une bonne terre de jardin se compose de 60 à 65% de sable, 20% d’argile, 10% de calcaire et 5 à 10% d’humus.

Comment amender le sol ?

Les sols ont rarement une composition idéale. Vous devez donc régulièrement apporter à vos plantations les éléments nutritifs dont elles ont besoin.

Pour cela, mieux vaut opter pour des engrais verts ou des engrais biologiques (compost, terreau, fumier…) plutôt que pour des engrais chimiques.

Le compost est l’une des meilleures solutions pour amender le sol de votre jardin.
Véritable or noir, le compost "corrige" les défauts des différents types de sols :
- il maintient l’eau dans les terrains sableux (qui normalement ne retiennent pas l'eau d'arrosage)
- il allège les sols argileux (qui sont par nature collants).

Le compost favorise aussi le développement des micro-organismes qui vivent dans le sol et l’enrichissent, contrairement aux engrais chimiques de type NPK qui détruisent ces micro-organismes et polluent les nappes phréatiques.
N’hésitez pas à composter tous vos résidus de jardin (gazon, feuilles mortes, broyat de branches) et vos déchets végétaux de cuisine (sauf les pelures d’agrumes).

Quant au fumier d’animaux, de petites quantités suffisent car il est très fertile.

Les vers de terre : les alliés du jardinier

Ne pas avoir de vers de terre dans son jardin n’est pas bon signe… Ces infatigables laboureurs sont en effet des alliés précieux pour les jardiniers.

Non seulement ils creusent des galeries qui aèrent le sol du jardin et favorisent l’enracinement des plantes, mais ils fertilisent également votre terre grâce à leurs excréments, un excellent fertilisant naturel et gratuit !

Plus d'information :

Tag : sol de jardin, terre de jardin, nature du sol, sol sableux, sol argileux, amender le sol, nourrir le sol, compost, vers de terre, engrais naturel



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis