Le Palmier à échasses : Un Arbre Qui Marche

Le palmier à échasses : un arbre qui marche

Le palmier à échasses ou Socratea exorrhizza est l'un des végétaux les plus étonnants qui existe. Ce palmier qui pousse dans les forêts tropicales humides est en effet capable de se déplacer pour se faire une place au soleil ! C'est pourquoi il est parfois surnommé "palmier marcheur" ou "arbre qui marche".

A quoi ressemble-t-il ?

Le palmier à échasses ou Socratea exorrhiza est un palmier de la famille des Arecacées.

Il se caractérise par de grandes feuilles pennées vert foncé, des inflorescences blanches de 30 à 60 cm de long et de petits fruits à noyau de forme allongée.

Mais il doit son nom à ses racines-échasses qui forment un cône soutenant le stipe (ou "tronc") au-dessus du sol. Ce cône racinaire apparaît dès le plus jeune âge.

Chacune de ces nombreuses racines extérieures peut mesurer jusqu'à 2 mètres de long. Elles permettent à ce palmier de s'élever vers le soleil et d'émerger du couvert de la forêt, en quête de lumière. Le stipe peut ainsi mesurer 10 à 20 mètres de hauteur pour seulement 10 à 20 cm de diamètre.



Copyright : Fred Hsu on Flickr

Comment avance-t-il ?

Le palmier à échasses est aussi appelé palmier marcheur car il a la capacité plutôt rare de se déplacer pour trouver un meilleur sol et/ou de meilleures conditions d'ensoleillement.

Bien sûr, le déplacement du Socratea exorrhizza n'est pas immédiatement perceptible... Mais il est tout de même capable de parcourir 1 mètre par an !

Pour y parvenir, ce palmier utilise son étonnant système racinaire. Si le sol est meilleur à un endroit, il produit de nouvelles racines en forme d'échasses qui vont s'implanter toujours plus loin du bon côté.

Les anciennes racines situées à l'arrière meurent, tandis que le palmier continue de se développer vers l'avant. C'est ainsi que l'arbre marcheur "avance" peu à peu.

Où peut-on en voir ?

Le palmier à échasses pousse en Amérique centrale (au Nicaragua, au Costa Rica et au Panama notamment) jusqu'au bassin de l'Amazone en Amérique du Sud.

Ce palmier, originaire des forêts tropicales humides d'Amérique centrale et du Sud, a aussi été introduit à l'île Maurice.

Comme il a besoin d'un climat tropical ou subtropical très arrosé et qu'il n'est pas rustique, le palmier marcheur est difficile à cultiver sous nos latitudes.

Le saviez-vous ?

Malgré ses origines tropicales, le palmier à échasses porte le nom d'un philosophe grec !

Son nom botanique Socratea exorrhizza fait référence à Socrate.

Il rappelle également que ce palmier a des racines extérieures : "exorrhiza" vient du grec "exo" (dehors) et "rhiza" (racine).

Plus d'information :

Tag : palmier à échasses, palmier marcheur, arbre marcheur, arbre qui marche, Socratea exorrhizza, socratea exorrhizza, palmier, flore amazonienne, arbre étonnant, arbre se déplace , palmier, échasses, racines, Arbre, stipe, cône, Amérique centrale, forêts tropicales humides, grec, Nicaragua, Costa Rica, Panama, bassin de l'Amazone, Socrate, philosophe, nom botanique, Amérique, climat tropical, latitudes, Île Maurice, système racinaire, ensoleillement, végétaux, famille, Arecacées, feuilles, pennées, inflorescences, fruits, noyau, Forêt, lumière, Fred, Flickr, exo,



Avis

  • les scientifique nome souvent des espèce en Référence a l'oeuvre de quelqu'un pour qui ils ont un grand respect

    16 avril 2016

  • Article intéressant et clair. mais qui soulève une question. Pourquoi cet arbre fait-il référence à Socrate ? Pouvez-vous éclaircir ce point ? Merci.

    12 avril 2016

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis