Emploi : Quels Sont Les Métiers Les Plus épanouissants ?

Emploi : quels sont les métiers les plus épanouissants ?

Au cours de notre vie, nous passons la majorité de notre temps éveillé à travailler. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que notre job contribue pour une bonne part à notre bonheur. Le sondage annuel du cabinet d'études français "Happy at Work" révèle quels sont les emplois qui rendent le plus ou le moins heureux. Nous vous proposons de faire le point sur les métiers les plus épanouissants.

Une enquête sur le bonheur au travail

Le réseau "Happy at Work" mène chaque année une enquête sur le bonheur au travail auprès des salariés français.

En juin 2017, il a révélé les résultats d'un sondage effectué auprès de près de 120.000 travailleurs sur une période de deux ans.

Verdict ? Seuls 56% des Français se disent heureux au travail.

Parmi les 18 questions de l'enquête figuraient notamment :
=> Est que j'ai le sentiment que mes compétences sont bien utilisées ?
=> Est-ce que j'apprécie l'ambiance de travail ?
=> Est-ce que je me sens impliqué dans ma mission et mes responsabilités ?

Ce questionnaire permet ainsi d'évaluer l'appréciation salariale, le sentiment de fierté et le sentiment de plaisir des employés.

Le top 10 des jobs épanouissants

L'enquête Happy at Work révèle entre autres le top 10 des métiers les plus épanouissants

1- Mathématicien (63,2% de taux de satisfaction)
2- Architecte (62,2% de taux de satisfaction)
3- Chargé(e) de communication (56,6% de taux de satisfaction)
4- Chef de groupe marketing (56,3% de taux de satisfaction)
5- Chargé(e) de ressources humaines (55,8% de taux de satisfaction)
6- Business developper (55,4% de taux de satisfaction)
7- Personnel de service à la personne (55,3% de taux de satisfaction)
8- Technicien sécurité hygiène et développement (53% de taux de satisfaction)
8 (ex-aequo) Chef de chantier (53% de taux de satisfaction)
9- Chimiste (52,7% de taux de satisfaction)
10- Juriste (52,3% de taux de satisfaction)

Cette enquête permet aussi de mieux comprendre les conditions de travail nécessaires pour se sentir bien dans son job.

Le salaire est bien sûr l'un des éléments clefs, car il stimule et motive les employés. Mais il est loin d'être le seul élément à prendre en compte !

La taille de l'entreprise compte aussi : plus elle est petite, plus les travailleurs sont heureux. En effet, 67% des employés de TPE et PME se disent satisfaits, contre 56% des employés des structures moyennes à grandes (de 200 à 999 employés).

Parmi les salariés de très grandes entreprises (comptant plus de 1.000 collaborateurs), seule la moitié se déclarent épanouis dans leur job.

Certains secteurs professionnels sont également plus motivants, en particulier les métiers du conseil (58% d'employés heureux), de la communication (57%), de la santé (57%), de la restauration (51%), du transport et du juridique.

En tête du classement, les mathématiciens, les architectes et les chargés de com' sont les plus épanouis car :
=> ils ont la sensation de bien faire leur travail (47,9% de satisfaction)
=> ils se sentent impliqués dans leur mission (40,5% de satisfaction)
=> ils éprouvent de la fierté quant aux services fournis (39,9%).

Enfin, même si votre métier est très loin des mathématiques ou de l'architecture, vous aurez plus de chances d'être heureux si trois facteurs positifs sont réunis : l'autonomie dans votre travail, le soutien social et la reconnaissance.

Le top 10 des jobs déprimants

A l'inverse, l'étude Happy at Work établit aussi un classement des métiers les moins épanouissants :

1- Clerc de notaire (avec seulement 10% de satisfaits)
2- Chef de publicité (26% de satisfaits)
3- Agent de police (27% de satisfaits)
4- Opérateur Qualité
5- Analyste ERP
6- Informaticien
7- Vendeur
8- Magasinier
9- Infirmier
10- Agent d'accueil (36% de satisfaits)

Les facteurs négatifs qui justifient ce mal-être au travail sont :
=> un métier à l'image peu attractive
=> un manque de perspectives d'évolution
=> des conditions de travail difficiles (pénibilité physique, contraintes d'organisation, intensité du travail, demande émotionnelle des patients...)
=> un salaire qui n'est pas adapté
=> le sentiment que les efforts ne sont pas assez reconnus
=> l'insécurité de la situation de travail (par exemple la crainte d'être licencié dans l'année)

La profession d'infirmier se situe en neuvième position de ce classement alors qu'on imagine souvent que ce métier est une vocation.

Les conditions de travail difficiles, liées au stress, au travail de nuit et aux postures contraintes peuvent expliquer l'insatisfaction ressentie.

Quant aux agents d'accueil, ils souffrent, tout comme les vendeurs, du "syndrome de l'hôtesse de l'air" qui les oblige à sourire en toutes circonstances, même quand ils se sentent malheureux.

Pour conclure, même si vous trouvez que votre emploi actuel n'est pas satisfaisant, sachez que selon une étude de la Harvard Business Review fondée sur les données publiées par Gallup, il est toujours plus satisfaisant de travailler que d'être sans emploi.

Ce constat se vérifie partout dans le monde, même dans les pays où les minima sociaux permettent en théorie d'assurer une vie correcte aux chômeurs.

En effet, ce mal-être n'est pas uniquement une question de revenus. D'autres facteurs comme le statut et les relations sociales, la structure des habitudes quotidiennes et les objectifs de vie ont une influence considérable sur le bonheur ressenti.

Plus d'information :

Tag : métiers les plus épanouissants, métiers qui rendent le plus heureux, travail épanouissant, métiers agréables, les 10 métiers les plus épanouissants, métiers les moins épanouissants, bien être au travail



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis