Le Parc National Du Mercantour

Le Parc national du Mercantour

Le Parc national du Mercantour est un site protégé de toute beauté, dont les atouts sont non seulement une flore et une faune hors du commun, mais aussi de magnifiques paysages de montagne et un vaste réseau de sentiers de randonnée balisés. Ce paradis des randonneurs abrite également le site exceptionnel de la vallée des Merveilles et ses 40.000 gravures préhistoriques.

Présentation

Le Parc national du Mercantour s'étend sur 68.500 hectares en zone centrale et 136.500 hectares en zone périphérique et sur deux départements : les Alpes-Maritimes et les Alpes-de-Haute-Provence.
Le Parc est composé de huit vallées principales (celles de la Roya, de la Bévéra, de la Vésubie, de la Tinée, du Cians, du Var, de l'Ubaye et du Verdon) et son point culminant est la cime du Gélas, qui s’élève à 3.143 mètres.

Histoire

Les territoires centraux du massif du Mercantour ont été classés Réserve royale de chasse par le roi Victor-Emmanuel II dès 1859.
Ils sont ensuite devenus une Réserve de chasse par arrêté préfectoral en 1946 et une Réserve en vue de protéger la faune, par arrêté ministériel, en 1953.
Le Parc national du Mercantour proprement dit a été créé en 1979.
Il fait aujourd’hui partie des 9 Parcs Nationaux de France et s'inscrit dans d'autres réseaux tels que le Réseau Régional des gestionnaires d'Espaces Naturels (RREN), piloté par la Région PACA, et le Réseau Alpin des Espaces Naturels Protégés.

Le projet d’un Parc européen

Depuis 1987, le Parc national du Mercantour est jumelé avec le parc régional italien Parco naturale Alpi Marittime, situé sur le massif de l'Argentera.
Ce jumelage est destiné à valoriser une continuité territoriale et à protéger un patrimoine naturel et culturel unique en Europe.
La collaboration très poussée entre ces deux parcs devrait leur permettre d’accéder un jour au statut de premier Parc européen.
Cet espace protégé sans frontières est également inscrit sur les listes indicatives du Patrimoine Mondial de l'Humanité de l'UNESCO

Patrimoine naturel

Le Parc national du Mercantour a été créé afin de protéger un patrimoine naturel, des paysages et une diversité biologique exceptionnels.
En raison de la variété du terrain et du climat, la flore du parc est riche de plus de 2.000 espèces, dont 40 sont endémiques, notamment des Orchidées et des plantes saxifrages.
Les feuillus, comme le chêne pubescent et le chêne vert, et les résineux (sapin, épicéa, mélèze et pin cembro) se succèdent jusqu'à 2 200 mètres d’altitude.
Le parc abrite également des cerfs, des sangliers, des chevreuil et des mouflons, ainsi que plus de 8.000 chamois et 1.100 bouquetins.
Les amateurs d’oiseaux peuvent y observer le gypaète barbu (réintroduit dans le parc en 1993), l'aigle royal, le tétras lyre ou le lagopède.
Le Mercantour est aussi connu pour abriter des loups sauvages venus de façon naturelle des Abruzzes, en Italie.

Atouts touristiques

Le Parc national du Mercantour, qui accueille chaque année plus de 800.000 visiteurs, est un site magnifique pour pratiquer la randonnée, l'alpinisme ou le Ski de randonnée.
Il possède en effet un réseau très dense de 600 kilomètres de sentiers entretenus et balisés, incluant notamment le Gr 5, le Gr 52A et le Gr 56.
Si le Lac d'allos (qui est le plus grand lac naturel d'altitude d’Europe) et le Boréon figurent parmi les sites les plus visités du parc, la Vallée des merveilles et ses 40.000 gravures préhistoriques en est certainement le joyau.
Les villages et les partenaires du Parc national offrent également des curiosités touristiques, des produits locaux et invitent les visiteurs à de multiples manifestations et festivités.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis