Les Orchidées

Les orchidées

Les orchidées, dont il existe un très grand nombre de variétés, sont des fleurs délicates à la beauté fascinante. La gousse de vanille, qui est le fruit d’une orchidée, est l’un des rares cas d’utilisation pratique de ces fleurs, qui sont en général très appréciées pour leur caractère décoratif. Nous vous proposons quelques conseils pour conserver ces plantes réputées fragiles.

Présentation

La famille des Orchidacées est la deuxième famille végétale la plus diverse et comprend plus de 25 000 espèces réparties en 850 genres.
Les orchidées sont donc largement répandues dans la nature, en particulier dans les régions tropicales.
Non seulement elles se sont adaptées à tous les milieux, sauf les déserts, mais elles se prêtent aussi à une hybridation artificielle.
Plus de 100.000 hybrides horticoles ont été créés par l’homme depuis la mise au point de méthodes de culture.

Histoire

Les orchidées, dont une majorité d’espèces est d'origine tropicale, ont suscité un engouement particulier à l'époque de la constitution des empires coloniaux européens.
Ces plantes à la conservation délicate étaient alors réservées à de riches amateurs.
Depuis cette époque, la culture de ces fleurs s’est démocratisée grâce à une meilleure connaissance de la symbiose qui unit les orchidacées à certains champignons, à la mise au point de milieux de culture stériles et à la création d'hybrides moins fragiles.

Le nom des orchidées

Le nom des orchidées se compose couramment du nom du genre et de l'espèce.
Un genre réunit des plantes qui possèdent des similitudes au niveau botanique, comme la forme de leur labelle, tandis que l’espèce correspond à une plante précise.
On utilise parfois après les noms du genre et de l'espèce un nom de variété, qui sert à désigner une forme particulière de l'espèce.
Les hybrides possèdent en outre un nom de baptême donné par leur créateur, souvent suivi d'un nom entre guillemets qui correspond au clone, par exemple Cattleya rex "Sophia".
Les hybrides intergénériques, c’est-à-dire entre des plantes de genres différents, ont un nom composé à partir des noms des deux genres.

Conseils de culture

En raison de la grande diversité de la famille des orchidacées, il est difficile de donner des conseils valables pour toutes les plantes.
Les quelques règles suivantes s'appliquent dans la majorité des cas.
- Les orchidées apprécient généralement un endroit lumineux. Il faut toutefois éviter les rayons directs du soleil et les atmosphères surchauffées, ainsi que les courants d'air.
- Evitez de les placer dans une atmosphère trop sèche, notamment près d’une source de chaleur. Il est recommandé de les placer sur des soucoupes d'eau remplies de gravier ou de billes d'argiles, pour éviter le contact direct du pot avec l'eau. En période chaude, il est bon de pulvériser un peu d’eau sur le feuillage et sur la surface du compost.
- Ces fleurs apprécient généralement un compost bien drainé. Vous pouvez trouver des composts prêts à l'emploi dans le commerce et y ajouter un peu de charbon de bois pour l’aérer encore plus.
Il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès du vendeur pour connaître les exigences spécifiques de chaque plante.

Quelques genres très courants

Voici des conseils s’appliquant plus particulièrement à trois genres très courants d’orchidées.
- Pour les phalaenopsis, un arrosage par semaine et de l'engrais tous les quinze jours sont suffisants. La température idéale se situe entre 18° et 28°. Il faut rempoter la plante tous les deux ans.
- Les cattleya aiment une forte lumière tout en évitant les rayons directs du soleil.
En hiver, il faut laisser sécher le compost entre deux arrosages. Ces plantes acceptent une température entre 15 et 35° et apprécient un apport d'engrais régulier.
- Les oncidium apprécient une bonne luminosité. Il faut également bien laisser sécher le compost entre deux arrosages et les rempoter tous les deux ans.

Plus d'information :

Tag : orchidées



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis