Le Parc National Des Ecrins : Un Territoire De Montagne Préservé

Le Parc National des Ecrins : un territoire de montagne préservé

Le Parc National des Ecrins, créé le 27 mars 1973, est l’un des neuf parcs nationaux français avec la Vanoise, Port-Cros, les Pyrénées, les Cévennes, le Mercantour, la Guadeloupe, la Réunion et la Guyane. Situé dans les Alpes du Sud, ce territoire préservé couvre une grande partie du massif des Ecrins.

Présentation du Parc des Ecrins

Le Parc National des Ecrins est situé dans les Alpes du Sud, entre Gap, Grenoble et Briançon. Il est délimité approximativement par les vallées de la Romanche au nord, de la Guisane et de la Durance à l'est et au sud, et la vallée du Drac à l'ouest.

Son territoire s’étend dans deux départements, les Hautes-Alpes et l’Isère et deux régions, Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Rhône-Alpes.

Cet espace naturel protégé est composé de deux zones :
• "le coeur" où s'applique la réglementation (91.800 ha)
• "le périmètre optimal" réunissant 61 communes situées autour du cœur (179.581 ha).

A noter : malgré la création éphémère d’un "parc national de la Bérarde" dès 1913, il a fallu attendre 1973 pour que ce parc national voie officiellement le jour, sous l’impulsion des alpinistes, des associations naturalistes et du Club Alpin Français.

Un territoire de haute montagne

Le Parc National des Ecrins a été sacré Parc européen de la haute montagne par le Conseil de l'Europe.

Il s’agit en effet d’un territoire de haute montagne qui compte plus de 150 sommets dépassant 3000 m d’altitude et qui culmine à 4102 mètres à la Barre des Ecrins.
Le parc compte aussi une quarantaine de glaciers couvrant quelque 10.000 hectares.

Cet environnement exceptionnel fait le bonheur des photographes et des randonneurs : le parc possède 740 km de sentiers de randonnée entretenus et balisés (dont le GR 54) et compte une trentaine de refuges.

Parmi ses sommets les plus célèbres, on peut notamment citer :
• la Meije (3983 m)
• le mont Pelvoux (3946 m)
• la Barre des Ecrins (point culminant du Parc à 4102 m).

Une richesse naturelle exceptionnelle

Le Parc National des Ecrins possède un patrimoine naturel et historique remarquable.
Sa géologie, sa faune, sa flore, l'histoire de son occupation humaine, ses savoir-faire et ses paysages sont autant de richesses que le Parc protège et met en valeur.

Ce territoire est le lieu de vie d'une faune d'exception : aigle royal, chamois, bouquetin, lagopède alpin, hibou grand-duc, tétras-lyre, papillons…

Sa flore est tout aussi riche et diversifiée : parmi les 1.800 espèces recensées, 216 sont rares et menacées et 389 sont endémiques des Alpes. On y trouve notamment les chardons bleus des Alpes, edelweiss et génépi.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.ecrins-parcnational.fr/

Tag : Parc National des Ecrins, Parc national des écrins, parc national des ecrins, parc des écrins, massif des écrins, tourisme parc des écrins, les écrins, parc national, barre des écrins, mont pelvoux, parc des écrins rando



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis