Photos HDR
 

La Camargue, Entre Nature Et Traditions

La Camargue, entre nature et traditions

La Camargue, nichée à l’intérieur du delta du Rhône entre les deux bras du fleuve et la mer Méditerranée, offre un écosystème exceptionnel et des paysages uniques. Cette région si particulière est aussi une terre de traditions où l’élevage côtoie la riziculture et l’exploitation des marais salants.

Présentation

La Camargue est une région marécageuse de 145.300 hectares nichée entre les deux bras du delta du Rhône.
On étend parfois ses limites jusqu'à la plaine de la Crau à l’est, jusqu'à Aigues-Mortes à l'ouest et jusqu'à Beaucaire au nord, dans les départements des Bouches-du-Rhône et du Gard.

On distingue alors :
- la Petite Camargue, située à l'ouest du Petit-Rhône
- la Grande Camargue, entre les deux bras du Rhône,
- le Plan du Bourg, à l'est du Grand-Rhône.

Les principales localités sont les communes d'Arles, des Saintes-Maries-de-la-Mer et de Port-Saint-Louis-du-Rhône

Les paysages de Camargue

Entre nature sauvage et paysages façonnés par l’activité humaine, la Camargue présente plusieurs visages.
Au nord, les rizières, les champs de céréales et les cultures maraîchères sont la marque des activités agricoles de la région, tandis que dans le sud les "gardians" continuent d'élever les taureaux en liberté au milieu des marais.

Le sud est aussi le pays des salins, avec leurs montagnes de sel et leur écosystème particulier, paradis des roseaux, des salicornes et des saladelles.
Au détour de ces paysages sauvages, il n’est pas rare de croiser des troupeaux de taureaux et de chevaux.

Un patrimoine à protéger

La Camargue est une zone humide d’importance exceptionnelle, dont la faune et la flore sont protégées.
Une réserve naturelle nationale sur 13.117 hectares y a été créée dès 1927, ainsi qu’un parc naturel régional de 30.000 hectares en 1970 (voir le site officiel ci-dessous).

Le patrimoine naturel de cette région offre en effet une richesse exceptionnelle.
Alors qu’elle représente seulement 0,3% du territoire national, elle héberge les trois quarts des espèces d’oiseaux de France, la moitié des libellules et des poissons d’eau douce et un quart de la flore française.
On y recense 489 espèces végétales ou animales d’intérêt patrimonial.
Si les espèces d’oiseaux y sont particulièrement nombreuses et diverses, c’est le flamant Rose qui est le symbole de la Camargue.

Les traditions de Camargue

Aujourd’hui, les gardians (c’est-à-dire les gardiens à cheval des troupeaux) souhaitent promouvoir l'AOC Taureau de camargue ainsi que le cheval de camargue, fidèle compagnon du gardian et indispensable moyen de locomotion dans ces terres marécageuses.

Cette région d'élevage de chevaux et de taureaux est aussi, depuis le XXème siècle, une zone de culture du Riz et d'exploitation du sel de mer.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis