Les Tiques : Risques Et Prévention Des Maladies

Les tiques : risques et prévention des maladies

Les tiques sont des parasites de la famille des acariens qui peuvent s’ancrer sur la peau des mammifères pour se nourrir de leur sang. Ces petites bêtes menacent non seulement nos animaux de compagnie (chiens et chats) mais aussi notre santé : ils peuvent en effet parasiter les humains et leur transmettre des maladies.

Tout savoir sur les tiques

Les tiques que vous trouvez parfois sur votre chien ou votre chat peuvent aussi venir sur homme. Contrairement à une idée courante, ces petites bêtes sont incapables de sauter mais elles vivent à moins d'un mètre du sol et grimpent sur leur proie.

Ces parasites vivent dans les forêts, les sous-bois, les hautes herbes mais aussi en montagne et dans les jardins. Ils prolifèrent dans les endroits boisés et humides où la température est tempérée (comprise entre 7°C et 25°C).

Quels risques pour la santé ?

Lorsque les tiques s’installent sur un animal ou un être humain, elles peuvent lui transmettre différents agents pathogènes : virus, bactéries, protozoaires et même des neurotoxines.

Elles peuvent ainsi être à l’origine de différentes maladies, notamment l’encéphalite à tiques (contre laquelle un vaccin existe), la rickettsiose et la maladie de Lyme.

La maladie de Lyme est la plus connue des maladies transmissibles par la tique et peut laisser des séquelles très handicapantes si elle n’est pas diagnostiquée et traitée.

Mieux vaut prévenir que guérir

Actuellement, on observe une prolifération de ces parasites en Europe et en Amérique du Nord, vraisemblablement liée aux dérèglements climatiques

C’est pourquoi il est essentiel de rester vigilant lors de promenades ou d’activités en forêt. Les gestes de prévention à adopter quand on va en forêt ou dans les champs consistent à :
• porter des vêtements clairs qui couvrent la peau (manches longues, pantalons, chaussettes) et des chaussures montantes fermées
• éventuellement, mettre du répulsif contre les insectes sur vos vêtements
• à votre retour, inspecter soigneusement votre corps pour détecter et enlever les tiques.

A la maison, vous pouvez limiter la prolifération de ces parasites en inspectant vos animaux de compagnie, en coupant l'herbe de votre jardin et en ôtant les feuilles mortes (où les larves se nichent).

Comment retirer une tique ?

Contrairement aux jeunes tiques qui sont à peine visibles à l’œil nu, les adultes se voient bien sur la peau. Si vous découvrez une tique, vous devez la retirer rapidement pour limiter le risque de contamination.

Il faut saisir la tique au plus près de la peau à l'aide d'une pince à épiler, ou mieux d'un crochet à tiques vendu en pharmacie.

Si vous utilisez une pince à épiler, le bon geste consiste à tirer droit vers l'extérieur (en insistant aussi longtemps que nécessaire), afin d'éviter tout mouvement de torsion qui pourrait détacher la tête du corps. Veillez aussi à ne pas comprimer l'abdomen de la tique pour ne pas surinfecter la plaie.

Une fois la tique retirée, n’oubliez pas de bien désinfecter la plaie et de vous laver les mains.
Consultez un médecin si une auréole rouge apparaît ou que vous ressentez les symptômes d’un état grippal.

Plus d'information :

Tag : tiques, maladies tiques, tique, prévention tiques, tiques chien, tiques chat, enlever une tique



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis