Photos HDR
 

Les Dangers De L'alcool Pendant La Grossesse

Les dangers de l'alcool pendant la grossesse

La consommation d’alcool pendant la grossesse nuit à la santé de l’enfant à naître. Quel que soit le moment de la grossesse et la quantité d’alcool consommée, boire fait courir des risques importants à l’embryon ou au fœtus.

Des risques parfois méconnus

Une consommation, même ponctuelle ou modérée, d’alcool pendant la Grossesse fait courir des risques importants à l’enfant à naître.
Les dangers de l'alcool pendant la grossesse sont considérables pour l’embryon et le foetus, à tous les stades de son développement.

En effet, l’alcool passe du sang maternel vers le sang du fœtus, au travers du placenta et agit notamment sur son système nerveux et son cerveau.

Pour remédier au manque d'informations des femmes enceintes sur les dangers de l'alcool, le gouvernement français a lancé une campagne "zéro alcool pendant la grossesse".
Depuis le 3 octobre 2007, un pictogramme représentant une femme enceinte, un verre à la main, barrée d'un trait rouge figure sur toutes les bouteilles d'alcool.

Des effets irréversibles

Lorsqu’une femme enceinte boit un verre, il y a autant d’alcool qui passe dans le sang de son bébé que dans le sien. Il y en a même davantage compte tenu du poids du fœtus et du fait que le foie du bébé n'est pas assez fonctionnel pour l’éliminer correctement.

Or, l’alcool a des effets très néfastes sur le cerveau et le système nerveux central du fœtus.
Le syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF) est la Première cause non génétique de handicap mental chez l'enfant (déficits intellectuels et troubles de l’apprentissage, Hyperactivité et troubles de l’attention et/ou de la mémoire).

Une consommation d’alcool importante pendant la grossesse, et en particulier les trois premiers mois, peut entraîner des malformations irréversibles chez le bébé (anomalies faciales, malformation de la boîte crânienne et de l’encéphale).

Par ailleurs, une consommation quotidienne d’alcool, même très faible, ou des ivresses épisodiques pendant la Grossesse peuvent causer des complications, notamment un retard de croissance du fœtus ou un accouchement prématuré.

Une prévention indispensable

D’après une enquête de l’Inserm, entre 700 et 3000 nouveaux-nés seraient concernés chaque année par un syndrome d'alcoolisation fœtale.

Pour prévenir les conséquences dramatiques de la consommation d’alcool pendant la grossesse, il est recommandé aux femmes enceintes de s’abstenir complètement de boire de l’alcool pendant toute la durée de leur grossesse.
A noter : cette recommandation vaut pour toutes les occasions de consommation, qu'elles soient quotidiennes ou ponctuelles.

La prévention est d’autant plus indispensable que les lésions, une fois constituées, sont définitives.

Plus d'information :

Tag : dangers de l'alcool pendant la grossesse, alcool pendant la grossesse, alcool grossesse, syndrome d'alcoolisation foetale, effets alcool sur le foetus

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis