Bébé Prématuré : Définition, Risques Et Chiffres

Bébé prématuré : définition, risques et chiffres

Lorsqu’un enfant naît avant 37 semaines d’aménorrhée, on parle de naissance prématurée. L’arrivée d’un bébé prématuré est généralement un bouleversement pour ses parents. Si vous êtes dans ce cas, sachez que vous n’êtes pas seuls car la prématurité concerne chaque année 65.000 enfants en France.

Qu'est-ce que la prématurité ?

L'OMS définit la prématurité comme une naissance ayant lieu avant le terme de 37 semaines d’aménorrhée, soit 35 semaines de grossesse. Pour rappel, la durée normale d’une grossesse est de 39 semaines (ou 41 semaines d’aménorrhée).

Un bébé prématuré est considéré comme viable après le terme de 22 semaines d’aménorrhée, à condition qu’il ne pèse pas moins de 500 grammes.

Parmi les cas de prématurité, on distingue :
• la prématurité moyenne (de 33 SA à 36 SA+ 6 jours)
• la grande prématurité (28 à 32 SA + 6 jours)
• la très grande prématurité (avant 28 SA).

Quels sont les risques ?

Un bébé prématuré est bien sûr plus fragile qu’un nouveau-né arrivé à terme et nécessite une prise en charge spécifique en service de néonatologie.

Il est par exemple vital pour le bébé d’être placé en couveuse (ou incubateur), un endroit chaud et humide qui lui assure une température et une hygrométrie optimales et une protection. Le but est de recréer pour le nouveau-né un milieu rassurant proche de celui du ventre maternel.

Les prématurés passent généralement plusieurs semaines en couveuse, avant de pouvoir rentrer à la maison. La sortie de l’hôpital se fait aux environs du terme théorique de la grossesse lorsque le bébé atteint un poids d’environ 2 kilogrammes.

Par ailleurs, les grands maturés peuvent présenter des troubles à leur naissance et pendant les premiers mois de leur vie. Comme leurs poumons sont immatures, ils sont souvent sujets à des infections des voies respiratoires.

Ils peuvent aussi présenter de petites infirmités motrices, des problèmes de vision ou des troubles auditifs. Les soins apportés en néonatologie contribuent à la santé de l’enfant à court et long terme et de nombreux progrès ont été réalisés dans ce domaine.

A noter : à sa sortie de l’hôpital, vous pouvez faire suivre votre bébé comme tout autre enfant, par un médecin généraliste ou un pédiatre. S’il s’agit d’un grand prématuré, vous pouvez bénéficier d’un suivi spécialisé à l’hôpital.

Quelles sont les statistiques ?

Aujourd’hui, dans le monde, 1 enfant sur 10 naît prématuré, ce qui représente 13 millions de naissances.

Rien qu’en France, on dénombre chaque année 65.000 naissances prématurées. 2000 enfants meurent chaque année des suites de leur prématurité.

A cause d’un plus grand nombre de grossesses multiples, la prématurité est un phénomène en augmentation : elle est passée de 5,9% des naissances en 1995 à 7,4% en 2010, soit une augmentation de plus 45% en 15 ans.

Quelles sont les causes ?

Quand on parle de bébé prématuré, on distingue deux situations différentes :
• la prématurité décidée par l’équipe médicale en raison de risques pour la mère ou le foetus (40% des cas)
• la prématurité spontanée qui peut avoir des causes diverses.

La prématurité spontanée est souvent liée à l’une des causes suivantes :
• l’hypertension artérielle et ses complications
• une hémorragie maternelle
• une rupture prématurée des membranes
• un travail prématuré spontané
• un retard de croissance intra utérin.

Par ailleurs, il existe des facteurs de risque qui favorisent un accouchement avant terme : le tabagisme maternel, la consommation d’alcool pendant la grossesse, les chocs, certains médicaments et la béance du col.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.sosprema.com/

Tag : bébé prématuré, enfant prématuré, naissance prématurée, accouchement prématuré, prématurité, grand prématuré, les prématurés, SOS préma, sos préma , prématurité, aménorrhée, grossesse, hôpital, néonatologie, couveuse, 1995, hypertension artérielle, hémorragie, membranes, travail prématuré, facteurs de risque, Accouchement, tabagisme, alcool, médicaments, 2000, France, statistiques, OMS, incubateur, température, hygrométrie, prématurés, poumons, voies respiratoires, Santé, médecin généraliste, pédiatre, col,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis

(c)