L'avc Ou Accident Vasculaire Cérébral : Présentation Et Symptômes

L'AVC ou accident vasculaire cérébral : présentation et symptômes

L'AVC ou accident vasculaire cérébral frappe chaque année environ 120.000 personnes en France. La moitié des patients concernés gardent un handicap de sévérité variable (hémiplégie notamment) tandis qu’un quart d’entre eux récupèrent sans séquelles. Les accidents vasculaires cérébraux sont aujourd’hui la troisième cause de mortalité en France et la première cause de handicap chez l’adulte.

Présentation

Un accident vasculaire cérébral ou AVC est un déficit neurologique soudain causé par un arrêt brutal de la circulation sanguine au niveau du cerveau.

Les accidents vasculaires cérébraux sont liés :
• soit à un caillot dans une artère cérébrale ou alimentant le cerveau (carotide ou artère vertébrale) : on parle alors d’"accidents ischémiques"
• soit à une hémorragie (rupture d'un vaisseau sanguin) : on parle alors d’"accidents hémorragiques".

Le cerveau est donc partiellement privé d'oxygène et de glucose, ce qui entraîne une "attaque" cérébrale. Cette attaque peut se manifester par une perte de connaissance, avec arrêt partiel ou complet des fonctions cérébrales, ou provoquer la mort soudaine du patient.

Facteurs de risques

Les AVC peuvent être liés à une mauvaise hygiène de vie : ainsi le tabagisme et l’obésité font partie des facteurs de risques.

Il existe aussi des facteurs héréditaires et des risques liés à certaines maladies : une fibrillation auriculaire, une Hypertension artérielle ou encore un taux de cholestérol trop élevé.

Symptômes

Six signes, qui ne surviennent pas nécessairement en même temps et chez tous les patients, doivent vous alerter :
• une faiblesse musculaire du visage, d’un bras ou d’une jambe. Fréquemment, l’AVC entraîne une paralysie du bras et de la jambe d’un même côté (le côté opposé à celui de la lésion cérébrale)
• des pertes de sensibilité (au contact, à la chaleur) allant du simple engourdissement à l’anesthésie d’une partie du corps
• une difficulté soudaine à trouver ses mots ou à s’exprimer, l’impossibilité d'avaler la salive ou d’articuler
• un trouble soudain de l'équilibre et de la marche
• la perte soudaine de la vision d'un œil, une vision double ou trouble (troubles de l'accommodation), une sensation d'éblouissement
• des maux de tête violents et intenses, accompagnés de nausées, sans aucun signe avant-coureur.

Même en cas de rapide retour à la normale, ces signes doivent vous inciter à consulter votre médecin dans les plus brefs délais.

Dans les cas les plus graves, il peut également y avoir perte de conscience.
Les personnes présentes doivent immédiatement appeler les urgences car une prise en charge rapide est le meilleur moyen d’éviter des séquelles importantes.

Plus d'information :

Tag : AVC, accident vasculaire cérébral, accidents vasculaires cérébraux, symptômes AVC, signes AVC



Avis

  • ma mère a eu un avc depuis avril 2009 je suis inquiete

    16 septembre 2009

  • merci pour vos informations absolument importantes. Qu' en est il de la coulée abondante et soudaine du sang par le nez sans aucun signe préalable? on dénote par contre que une élévation de la tension artérielle.

    15 janvier 2009

  • trés riche en conseils, nous apprenons beacoup de choses et les informations sont trés intéressantes. Merci

    13 janvier 2009

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis