Devenir Orthophoniste : Guide Pratique

Devenir orthophoniste : guide pratique

L'orthophonie est un métier paramédical qui consiste à traiter les troubles du langage et de la déglutition chez l'enfant comme chez l'adulte. Cette profession, majoritairement féminine, s'exerce après un concours d'entrée très sélectif et une formation en 5 ans. Voici tout ce qu'il faut savoir pour devenir orthophoniste.

En quoi consiste ce métier ?

L'orthophoniste est un auxiliaire médical spécialisé dans la correction des troubles de la parole, du langage et de la déglutition. Il assure, sur prescription médicale, la rééducation de ces troubles chez les enfants mais aussi chez les adultes.

Ce spécialiste évalue les difficultés de chaque patient lors d'un bilan orthophonique et les traite, si nécessaire, par des exercices adaptés. Il prend en charge des troubles aussi divers que le retard du langage, la dyslexie ou le bégaiement ainsi que la perte du langage après un accident ou une intervention chirurgicale.

Les orthophonistes peuvent travailler à titre libéral ou en tant que salariés au sein de structures variées : services hospitaliers, centre médico-psychologiques…

Quelles sont les conditions d'admission ?

Il existe en France 18 centres de formation en orthophonie à Amiens, Besançon, Bordeaux, Caen, Lille, Limoges, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Paris, Poitiers, Rouen, Strasbourg, Toulouse, Tours et Vandœuvre-les-Nancy.

Pour devenir orthophoniste, il faut réussir un concours d'entrée dans l'une de ces écoles d'orthophonie. Chaque centre de formation détermine les épreuves de ce concours appelé "examen d'aptitudes". Il s'agit en général d'épreuves écrites de vocabulaire, orthographe et grammaire, de tests psychotechniques et de culture générale, suivies d'un entretien destiné à évaluer la motivation et la bonne expression des candidats à l'oral.

Ce concours, qui peut se dérouler en mars, en avril-mai ou en septembre, est très sélectif : seuls 5 à 10% des candidats sont reçus... Il est par ailleurs possible de préparer le concours d'orthophonie par correspondance auprès du CNED (le Centre national d'enseignement à distance).

Pour se présenter au concours, il faut être âgé d'au moins 17 ans et être titulaire du bac (toutes séries) ou d'un diplôme équivalent. Les élèves de terminale peuvent se présenter à l'examen d'aptitudes même s'ils n'ont pas encore leur bac, mais ce dernier est indispensable pour avoir le droit de débuter la formation. Par ailleurs, certaines écoles sélectionnent à bac +1 ou +2 après une prépa.

A noter : chaque année, le nombre maximum d'étudiants pouvant entrer sur concours en première année de formation est limité par un numerus clausus

Quelle formation ?

Depuis 2013, la formation d'orthophoniste se déroule sur 5 ans et confère le grade de Master.

Cette formation universitaire est dispensée par un centre de formation rattaché à une UFR de médecine. Elle se compose d'un premier cycle en 3 ans et d'un deuxième cycle en 2 ans.

Au programme : des cours théoriques en anatomie, physique acoustique, phonation, linguistique et psychologie et des stages pratiques.

La formation débouche sur l'obtention d'un certificat de capacité d'orthophoniste (CCO) indispensable pour exercer ce métier.

En plus de ce diplôme, le futur orthophoniste doit posséder le sens de la pédagogie, une bonne élocution et une excellente orthographe ainsi qu'une bonne audition (un audiogramme est demandé).

Pour plus de renseignements, nous vous invitons à consulter le site de la Fédération Nationale des Orthophonistes (lien ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.fno.fr/

Tag : orthophoniste, devenir orthophoniste, orthophoniste formation, orthophoniste concours, ecole orthophoniste, metier orthophoniste, certificat de capacité orthophoniste



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis