Medazur : Un Système D'alerte Aux Méduses Sur Les Plages Azuréennes

MedAzur : un système d'alerte aux méduses sur les plages azuréennes

Les vacanciers le savent bien : il n’est pas rare que des bancs de méduses envahissent le littoral azuréen et viennent les priver des joies de la baignade. Pour vous éviter cette déconvenue, le Conseil Général des Alpes-Maritimes a décidé de financer le projet MedAzur, qui étudie les méduses pour mieux prévoir leur apparition sur les côtes.

Une étude inédite des méduses

MedAzur est un projet scientifique du Laboratoire d’Océanographie de Villefranche-sur-mer reconnu comme l’un des meilleurs laboratoires océanographiques mondiaux.

Ce projet pilote financé par le Conseil Général des Alpes-Maritimes a pour but de comprendre et prévoir les apparitions massives de méduses de l’espèce Pelagia noctiluca sur les côtes du département.

Pour y parvenir, les scientifiques du projet MedAzur étudient le cycle vital des méduses et leur distribution le long du littoral et en pleine mer.

Des bulletins de prévision

L’objectif du projet MedAzur est de prédire les zones et les périodes d’échouage des méduses afin d’alerter les baigneurs, les professionnels de la mer et les plaisanciers.

Ce système de prévision est basé sur un modèle de circulation océanique car les méduses ne peuvent pas nager à contre courant. Il permet d’ores et déjà la diffusion de bulletins de prévision sous la forme d’une carte du littoral avec un code de couleurs :
• rouge pour un risque fort de méduses
• vert pour un risque modéré de méduses
• bleu pour un risque faible de méduses

Ce système est encore en test pendant l’année 2012, qui servira à évaluer sa fiabilité et à l’améliorer.

Des enjeux économiques

Cela fait plusieurs années que l’on constate une présence massive des Pelagia noctiluca sur le littoral des Alpes Maritimes. Grâce au site MedAzur, les baigneurs pourront sans doute éviter de douloureuses brûlures.

Mais ils ne seront pas les seuls à bénéficier de ce projet innovant. En effet, les bancs de méduses Pelagia noctiluca (la méduse la plus venimeuse de Méditerranée) ont aussi des répercussions économiques pour les professionnels côtiers. La prolifération des méduses sur les plages azuréennes a un impact direct sur l'activité touristique.

Pour éviter les piqûres, vous pouvez consulter les prévisions sur le site MedAzur (lien ci-dessous) ainsi que sur le site http://jellywatch.fr. Ces prévisions vous indiqueront l'arrivée de "nouvelles" méduses sur le littoral, mais ne prennent pas en compte les méduses déjà présentes. Ces dernières sont signalées sur un site rassemblant les observations effectuées sur les plages : http://meduse.acri.fr

Plus d'information :

Visitez le site : http://medazur.obs-vlfr.fr/

Tag : MedAzur, Medazur, medazur, prévision méduses, méduses côte d'azur, bulletin prévision méduses, alerte méduses, laboratoire d'océanographie Villefranche-sur-mer , méduses, Littoral, Alpes-Maritimes, venimeuse, méduse, brûlures, Maritimes, Alpes, circulation océanique, plaisanciers, échouage, département, Espèce, océanographiques, Villefranche-sur-Mer, Océanographie, Méditerranée,



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis