Mars Desert Research Station : Une Simulation De La Vie Sur Mars Dans L'utah

Saviez-vous que des équipages composés de scientifiques et d'étudiants explorent régulièrement la Planète rouge... sans quitter la Terre ? Ces simulations de missions sur Mars sont rendues possibles grâce à la Mars Desert Research Station installée dans le désert de l'Utah, dans l'Ouest américain. Nous vous proposons de découvrir ce centre de recherche étonnant.

Un morceau de planète Mars dans l'Utah

La Mars Desert Research Station ou MDRS est un centre d'études dédié à la recherche sur les technologies spatiales.

Il a été fondé en 2001 par la Mars Society, une organisation internationale à but non lucratif dont le but est de promouvoir la colonisation de la planète Mars.

Cette organisation, qui compte dans son comité directeur des personnalités comme Buzz Aldrin, a créé cette base dans le désert de l'Utah pour mieux préparer les chercheurs aux conditions de survie sur la planète rouge.

La MDRS n'est pas une première puisqu'elle constitue le deuxième "habitat analogue martien" de la Mars Society après la station de recherche Flashline Mars Arctic en 2000.





Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site de la section française de la Mars Society : http://planete-mars.com/

Une simulation très réaliste

La Mars Desert Research Station s'est installée dans le désert de l'Utah, qui a des allures très martiennes... du moins sur le plan géologique !

Ce site offre ainsi la simulation de vie martienne la plus réaliste en ce qui concerne les paysages.

Le cadre n'est qu'un désert dans l'Ouest américain mais, pour les membres d'équipage, c'est déjà un premier pas sur la planète Mars !






Pendant leur séjour à la MDRS, les équipages simulent la vie d'une mission sur la Planète rouge.

Chaque jour, ils sortent en dehors de la base, avec scaphandre et combinaison afin d'être au plus près des conditions de vie sur Mars.

Mais le plus important ne réside pas dans les détails techniques de la simulation : c'est plutôt le travail du groupe et l'importance du facteur humain qui sont évalués dans la station.

La durée totale de la mission étant d'environ deux ans, du fait de l'éloignement de Mars (qui se trouve à 76 millions de kilomètres de la Terre) et des faibles vitesses que peuvent atteindre nos vaisseaux spatiaux, les questions psychologiques au sein de l'équipage doivent être étudiées très sérieusement.

Une contribution à la conquête spatiale

En jouant à fond le jeu de la simulation et de l'immersion sur la planète rouge, les équipages ne réalisent pas seulement un rêve d'enfant. Ils apportent aussi leur petite pierre à l'édifice de la conquête spatiale.

En effet, depuis sa création en 2001, la Mars Desert Research Station a accueilli plus de 190 équipages composés de scientifiques, d'astronomes, de biologistes, de physiciens ou encore d'ingénieurs.

Ces équipes de six à sept personnes vivent dans la station pour une durée allant de deux semaines à un mois.

Sur place, ils mènent des missions d'exploration et des expériences sur le terrain. Ils évoluent dans ce paysage de désert et de pierres rouges, les pieds sur Terre mais la tête déjà sur une autre planète.

Ils sont par exemple chargés de tester du matériel aérospatial et de réaliser des expériences en astronomie ou en agriculture dans une serre.





Le fruit de leur travail sera ensuite utilisé par des chercheurs.

Les conditions et les installations sur place permettent d'effectuer des travaux scientifiques tels qu'ils devraient être réalisés lors d'une véritable mission d'exploration spatiale.

L'objectif de la MDRS est de tester les protocoles qui seront utilisés par les astronautes lors des premières missions habitées sur Mars prévues par la NASA à l'horizon 2030.

5 faits insolites

La MDRS est installée à proximité de la ville de Hanksville dans l'Utah et il est possible de visiter ce site en tant que simple touriste.

Cette station est divisée en plusieurs parties dont une sert d'habitat aux explorateurs.





Elle comprend aussi un observatoire abritant un télescope pour étudier le ciel.

A l'intérieur de la station, les volontaires peuvent quitter leur combinaison, mais ils doivent absolument la revêtir pour sortir.





Des étudiants français des écoles d'ingénieur comme SUPAERO sont régulièrement sélectionnés pour faire partie de l'équipage de la Mars Desert Research Station.

Plus d'information :

Visitez le site : http://mdrs.marssociety.org/

Tag : Mars Desert Research Station, mars desert research station, MDRS, mdrs, mars society, mdrs mars, mars desert research station utah, mars desert research station hanksville, mission sur mars, planète mars



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis