Le Cerf-volant : Un Loisir Dans Le Vent

Le cerf-volant : un loisir dans le vent

Le cerf-volant, qui peut être pratiqué comme un loisir de plein air, une activité de création artistique et technique ou un sport à part entière, compte de nombreux adeptes. Voici une présentation de ce fascinant engin volant qui permet d’avoir la tête dans les nuages tout en gardant les pieds sur terre.

Présentation

Le cerf-volant est un engin volant qui utilise l'énergie du vent pour pouvoir planer dans le ciel. Il peut être manœuvré ou simplement rattaché au sol à l'aide d'un ou plusieurs fils.

Bien qu’il donne l’impression d'être plus léger que l'air, cet objet généralement fabriqué en la toile et éventuellement pourvu d’une armature rigide est plus lourd que l'air.
Il utilise le même principe qu'une aile d'avion pour pouvoir planer.

Le mot "cerf-volant" vient vraisemblablement de l’expression méridionale serp-volante signifiant "serpent volant". En effet, les premiers cerfs-volants apparus en Europe avaient une forme de dragons et ressemblaient à des serpents.
L’orthographe "cerf-volant" est une déformation de cette étymologie et n’a rien à voir avec l’animal cerf.

L’origine des cerfs-volants

D'anciens textes chinois font référence aux cerfs-volants dès le IVème siècle av. J.-C.
Néanmoins, l'origine du cerf-volant est vraisemblablement beaucoup plus ancienne et il est impossible de la dater précisément.

On pense que cette invention aurait été imaginée par les pêcheurs et navigateurs des îles d'Asie du Sud-Est qui étaient Experts dans l'art de fabriquer des fils, des voiles et d'utiliser le vent.
Pendant longtemps, les matériaux utilisés furent le Bambou et la soie puis le papier ; en Asie, dans le Pacifique et aux Antilles, on fabrique aujourd’hui encore des cerfs-volants avec des feuilles d'arbres ou de fougères.

Les premières utilisations de cet objet ont été des usages militaires : les Chinois s’en servaient comme signal, mais aussi pour porter des messages ou effrayer leurs ennemis.
Dans ses récits, Marco Polo rapporte que les Chinois étaient capables de construire des cerfs-volants assez grands pour faire voler un homme.

Usages et évolutions des cerfs-volants

L’introduction du cerf-volant en Occident date de la fin du XIIème siècle.

Il fallut attendre le milieu du XVIIIème siècle pour que son usage se développe dans les domaines militaires et scientifiques.
En 1749, l'écossais Alexander Wilson utilisa six cerfs-volants munis de thermomètres pour mesurer les variations de température de l'air à différentes altitudes.
En 1752, Benjamin Franklin lança un cerf-volant en plein orage pour démontrer que les éclairs étaient un phénomène électrique.

Par la suite, les cerfs-volants ont été utilisés pour des vols humains, mais aussi pour la photographie aérienne, la transmission radio et la traction de divers véhicules et d'embarcations (char, snowkite, kite surf ou encore Roller tracté).
Ce sont également les cerfs-volants en forme de caisse qui ont donné naissance aux premiers avions.

C’est en 1890 que William Eddy a inventé "le Eddy" qui est la forme de cerf-volant la plus classique et la plus courante. Il s’agit d’un modèle à dièdre (pièce en V permettant aux baguettes de former un angle).

En 1948, Francis Rogallo un ingénieur de la NASA invente un cerf-volant à voilure flexible qui est l'ancêtre du deltaplane, des ULM et des cerfs-volants acrobatiques.

En savoir plus

En France, le plus important festival international de cerf-volant est organisé tous les deux ans à Dieppe (en Seine-Maritime).
Les Rencontres Internationales de cerfs-volants de Berck-sur-Mer sont un autre grand rassemblement mondial.

Plus d'information :

Tag : cerf-volant , cerfs-volants, histoire cerf-volant, festival cerf-volant



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis