Santé : C'est Quoi, La Maladie Du Soda ?

Santé : c'est quoi, la maladie du soda ?

Saviez-vous que l'on peut développer une cirrhose du foie sans boire d'alcool ? Cette maladie hépatique encore peu connue s'appelle NASH (pour "Non Alcoolic Steato Hepatitis") et concernerait six millions de Français. Voici une présentation de ce fléau, justement surnommé la maladie du soda.

C'est quoi, cette maladie ?

La stéatose hépatique non alcoolique ou NASH (acronyme pour "Non Alcoolic Steato Hepatitis") est une maladie hépatique liée au surpoids.

Cette pathologie, peu connue des patients et des médecins, est surnommée maladie du soda ou "maladie du foie gras humain" car elle est causée par une alimentation trop riche en sucre et en gras.

Lors de la première phase de la maladie, le foie devient gras, d'où le surnom de "maladie du foie gras".

Si le problème n'est pas traité, il peut conduire à une cirrhose du foie, même chez les patients qui ne boivent pas d'alcool. On parle alors de cirrhose d'origine métabolique.

Les conséquences peuvent être très graves : 5% des malades développeront à terme un cancer du foie.

De plus, la NASH favorise les accidents cardiovasculaires si bien que 20% des décès causés par la maladie sont dus à des complications cardio-vasculaires.

Pourquoi parle-t-on de fléau ?

Les spécialistes considèrent la NASH comme "le fléau du siècle" à cause de son importante expansion.

La maladie du soda concernerait entre 25 et 30% de la population mondiale.

Aux Etats-Unis, plus de 30% des personnes ont le foie gras et 12% des adultes ont une Nash installée. Même les enfants peuvent souffrir de cette forme de cirrhose sans avoir jamais touché une goutte d'alcool !

En France, six  millions de personnes seraient touchées, soit 12% de la population. D'ici 2020, la maladie pourrait même devenir la première cause de greffe du foie devant l'hépatite C.

Cette épidémie est d'autant plus inquiétante qu'elle est silencieuse. La maladie se développe lentement, sans douleur et quasiment sans symptômes.

C'est seulement au stade de la cirrhose ou du cancer que les symptômes apparaissent : fatigue, perte d'appétit, troubles et saignements digestifs, visage jauni, coma… La seule issue est alors la greffe.

Cette maladie silencieuse peut seulement être détectée par une prise de sang (quand il y a des anomalies dans le bilan hépatique), puis confirmée par une biopsie.

Seul un prélèvement d'une petite partie du foie permet d'établir le diagnostic de NASH avec certitude.

Quelles en sont les causes ?

La NASH est due à une surcharge du foie en graisse, elle-même provoquée par une consommation excessive de boissons sucrées, de graisses ou de sucres.

Le foie, qui ne parvient plus à éliminer la graisse, stocke les acides gras, ce qui cause une inflammation.

Celle-ci dégénère ensuite en fibrose (formation de tissu cicatriciel) puis en cirrhose, voire en cancer.

Selon une étude parue dans le "Journal of Hepatology" en août 2015, les personnes qui boivent quotidiennement des boissons sucrées auraient 55% de risques supplémentaires de développer une NASH.

Dans les pays développés, l'épidémie de maladie du soda est étroitement liée au diabète et à l'obésité : 22% des diabétiques et 90% des personnes obèses en seraient atteints.

Comment prévenir et traiter la maladie ?

A ce jour, il n'existe aucun traitement pour soigner ce type de cirrhose.

Quand la maladie du soda est diagnostiquée, les médecins préconisent :
=> une perte de poids chez les personnes en surpoids pour améliorer la fonction hépatique et réduire le risque cardiovasculaire

=> un rééquilibrage du diabète chez les personnes diabétiques

=> une chirurgie de l'obésité (pose d'un anneau gastrique, by-pass...) car celle-ci peut également contribuer à améliorer l'état du foie des patients.

Chez les personnes touchées, la consommation de boissons sucrées est bien évidemment à réduire, voire à bannir.

Comme cette pathologie est liée à notre mode de vie, le meilleur remède consiste à changer son alimentation et son hygiène de vie, ce qui n'est bien sûr pas facile...

La principale prévention contre la NASH est d'éviter le surpoids.

Plus d'information :

Tag : maladie du soda, maladie du soda foie, maladie du soda causes, maladie du soda symptomes, maladie du soda nash, cirrhose nash, cirrhose non alcoolique, stéatose hépatique non alcoolique



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis