Les Terreurs Nocturnes : Présentation Et Solutions

Les terreurs nocturnes : présentation et solutions

De nombreux enfants sont victimes de terreurs nocturnes, ces crises de panique qui surviennent au milieu de la nuit. Voici une présentation de ce trouble du sommeil qui est impressionnant mais heureusement sans gravité.

Qu'est-ce que les terreurs nocturnes ?

Les terreurs nocturnes ne doivent pas être confondues avec les cauchemars.
Il s’agit d’un trouble du sommeil qui concerne surtout les jeunes enfants (entre trois et six ans).

Ce trouble survient au début de la nuit, de une à trois heures après l'endormissement.
Il se traduit par les symptômes d’une crise de panique : l’enfant, assis dans son lit, hurle et semble terrifié. Il est insensible aux tentatives de ses parents pour le rassurer, mais il finit généralement par se rendormir et ne garde aucun souvenir de la crise le lendemain matin.

D'où vient ce trouble ?

Une terreur nocturne traduit en fait un éveil partiel pendant la transition entre deux cycles de sommeil :
• le sommeil lent ou sommeil profond qui se caractérise par une respiration lente et régulière
• le sommeil paradoxal qui est celui des rêves et se caractérise par intense une activité cérébrale

Les terreurs nocturnes surviennent donc en début de nuit, lorsque l'enfant se trouve au dernier stade du sommeil lent et va passer en phase de sommeil paradoxal.

Même si l’enfant a les yeux ouverts, il ne se réveille pas et dort bel et bien. C’est pourquoi il ne se souvient de rien le lendemain matin.

Comment réagir ?

Même si les parents sont très inquiets et désemparés face aux terreurs nocturnes, ces crises sont sans danger pour la santé des enfants. En fait, la plupart des enfants ont occasionnellement des terreurs nocturnes dans leur jeune âge. Il ne faut pas s'en alarmer car ces crises disparaissent vers l’âge de six ou sept ans.

En cas de terreur nocturne, il est préférable de ne pas réveiller l’enfant : cela ne ferait que créer chez lui un état de malaise et de confusion. Généralement, la crise dure peu et les enfants reprennent paisiblement leur cycle de sommeil au bout de quelques minutes.

Les terreurs nocturnes concernent souvent des enfants qui ont de gros besoins de sommeil et surviennent dans des périodes de leur vie très riches en acquisitions.
Il peut donc être utile de coucher l’enfant un peu plus tôt et de veiller à ce qu’il mène une vie régulière.

A noter : si les crises deviennent fréquentes et durent depuis plusieurs mois, mieux vaut toutefois en parler à un pédiatre.

Plus d'information :

Tag : terreurs nocturnes, terreur nocturne, terreurs nocturnes enfants, trouble du sommeil enfants, solutions terreurs nocturnes



Avis

  • C'est bel et bien vrai malheureusement ! Mon fils a 13 ans ,ça fais 2 ans que ça dure . Je peux vous dire que quand il hurle , vous avez le c?ur qui bat à 200h. Je souhaite bon courage aux parents !Votre remède seras de bon secours pour moi ,merci !

    29 septembre 2009

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis