La Bronchiolite : Symptômes Et Traitements

La bronchiolite : symptômes et traitements

La bronchiolite est une maladie infantile le plus souvent bénigne qui touche chaque année environ 460.000 enfants de moins de deux ans. La maladie, qui sévit surtout d’octobre à mars, se traite généralement par des séances de kinésithérapie respiratoire.

Qu'est-ce que la bronchiolite ?

Comme son nom l’indique, la bronchiolite est une infection des bronchioles, c’est-à-dire des bronches les plus petites et les plus fines de notre appareil respiratoire. L’inflammation épaissit la paroi des alvéoles et du mucus les obstrue.

Cette maladie infectieuse très contagieuse, aussi appelée "broncho-alvéolite", est due à un virus respiratoire.
Alors que chez les adultes ce type de virus entraîne de banales rhinopharyngites, chez le bébé l’encombrement et l’obstruction des bronches peuvent entraîner une détresse respiratoire.

A noter : chez les enfants de moins de 2 ans, les bronchioles sont minuscules (de l’ordre du diamètre d’un cheveu).

Les symptômes

La bronchiolite commence généralement comme un Rhume ou une rhinopharyngite avec pour symptômes nez bouché et fièvre modérée.
Lorsque l’infection s’étend aux bronchioles, le bébé se met à tousser d’une toux sèche, puis grasse.

Si sa respiration devient difficile et sifflante, il faut immédiatement consulter un pédiatre ou un généraliste.
Si votre bébé a moins de 3 mois, est un enfant prématuré ou souffre d’une maladie cardiaque ou respiratoire, il faut l’emmener aux urgences.

Le traitement

Dans 95% des cas, la bronchiolite est bénigne et se soigne sans médicaments, par des séances de kinésithérapie respiratoire.

Le kinésithérapeute désencombre les bronches de l’enfant en exerçant des pressions sur sa cage thoracique. Puis il lui obstrue les narines pour lui faire cracher les mucosités.
Même si ces gestes peuvent inquiéter les parents, ils apportent un soulagement immédiat.

Les parents doivent également nettoyer le nez du bébé avec du sérum physiologique ou un soluté isotonique (de type Stérimar).
Comme cette infection est causée par un virus, les antibiotiques sont inutiles.

En cas de bronchiolites à répétition, on parle d’asthme du nourrisson. Le médecin prescrit alors un traitement spécifique (bronchodilatateurs et, si besoin, corticoïdes).
A noter : 80% des asthmes du nourrisson ne persistent pas après 3 ans ; il y a donc peu de risques que votre enfant devienne asthmatique à l’âge adulte.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.reseau-bronchio.org/

Tag : bronchiolite, bronchiolite bébé, asthme du nourrisson, traitement bronchiolite, kiné respiratoire

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis