Le Sel Rose De L'himalaya : 5 Utilisations Auxquelles Vous N'aviez Pas Pensé

Le sel rose de l'Himalaya : 5 utilisations auxquelles vous n'aviez pas pensé

Le sel rose de l'Himalaya ne sert pas qu'à faire joli dans votre moulin à sel... Ce sel de roche, réputé pour sa richesse en oligo-éléments, peut aussi s'utiliser en cosmétique pour préparer des soins "faits maison". Nous vous proposons de découvrir 5 utilisations de ce produit auxquelles vous n'aviez sans doute pas pensé.

1- Pour fabriquer des sels de bain

Pour fabriquer des sels de bain maison, il vous faut :

150 g de sel rose de l'Himalaya
70 g de bicarbonate de soude
environ 20 gouttes d'huile essentielle au choix (bois de rose, lavande, patchouli).

A noter : si vous préparez de sels de bain parfumés à la lavande, vous pouvez ajouter à votre préparation des fleurs de lavande séchées (disponibles en magasin bio au rayon des tisanes et plantes à infuser).

La recette est très simple puisqu'il suffit de mélanger tous les ingrédients dans un récipient, puis de les transvaser dans un flacon en verre hermétique à l'aide d'un entonnoir.

2- Pour faire des bains de pieds

Vous pouvez aussi utiliser le sel rose de l'Himalaya pour faire un bain de pied purifiant et délassant.

Il vous faut :
2 cuillers à soupe de sel rose
2 cuillers à soupe de bicarbonate de soude
10 gouttes d'huile essentielle de tea tree
10 gouttes d'huile essentielle de lavandin super

A noter : antibactérienne et antifongique, l'huile essentielle de tea tree est réputée pour traiter les infections de la peau et les mycoses : elle est donc tout indiquée pour un bain de pieds purifiant.

Mélangez tous les ingrédients dans un bol, puis versez-les dans votre bassine d'eau tiède. Il ne vous reste plus qu'à y plonger vos petons et à vous détendre !

3- Pour se gommer le corps

Si vous avez l'habitude de faire des gommages corporels à base de sel, pourquoi ne pas profiter en prime des nombreux oligo-éléments contenus dans le sel rose de l'Himalaya ?

Ce sel de roche est réputé détoxifiant et reminéralisant.

Pour préparer un gommage maison pour le corps, utilisez de préférence du sel rose fin (sinon, le sel de l'Himalaya se présente sous forme de gros cristaux qui peuvent être un peu trop irritants pour les peaux sensibles).

Mélangez :
2 cuillers à soupe de sel fin de l'Himalaya
2 cuillers à soupe d'huile végétale (d'amande douce par exemple)
10 gouttes d'huile essentielle au choix : lavande fine pour un effet relaxant, pamplemousse pour un effet détoxifiant et drainant (l'huile essentielle de pamplemousse est réputée pour lutter contre la rétention d'eau).

4- Pour faire des bains de bouche

Vous l'ignoriez peut-être mais l'eau salée est l'un des meilleurs remèdes de grand-mère pour soulager tous les problèmes de bouche (abcès, gencives enflammées etc.).

Le sel, qui purifie et décongestionne, est aussi efficace que les bains de bouche antiseptiques du commerce.

Il est ainsi possible de faire des bains de bouche avec du sel rose de l'Himalaya, de préférence après le brossage des dents.

Voici la marche à suivre :
1- Faites bouillir de l'eau pour la stériliser, puis laissez-la tiédir avant de l'utiliser.
2- Diluez une à deux cuillers à café de sel dans un verre d'eau tiède.
3- Gargarisez-vous avec cette solution salée, en faisant attention à ne pas l'avaler.
4- Pour finir, rincez votre bouche à l'eau claire.

5- Pour fabriquer un savon exfoliant

Pour fabriquer un savon exfoliant de 100 g, il vous faut :

70 g de base glycérinée "Melt & Pour" (base pour savon toute prête)
30 g de sel rose de l'Himalaya
0,5 g d'huile essentielle de patchouli
1 g d'huile essentielle de palmarosa
1 g d'huile essentielle de bergamote

1- Faites fondre la base de savon "Melt & Pour" dans un bol au bain-marie.
2- Ajoutez les huiles essentielles et mélangez bien.
3- Ajoutez le sel de l'Himalaya tant que la préparation est encore chaude et liquide, et mélangez.
4- Versez la préparation dans un moule à savon (ou un simple moule à muffins en silicone).
5- Laissez durcir le savon avant de le démouler.
6- Conservez-le de préférence dans une boîte hermétique.

Bon à savoir

Le sel rose de l'Himalaya est bien sûr comestible. Mais, contrairement au sel de mer, il n'est pas iodé.

Pour avoir des apports suffisants en iode (ce qui est très important pour votre thyroïde), il est donc conseillé d'alterner sel rose et sel de mer.

Et bien sûr, quelle que soit sa couleur, le sel reste du sel et il ne faut pas abuser !

Le sel de l'Himalaya contient lui aussi du sodium... Or, les autorités de santé estiment que nous en mangeons déjà trop !

Plus d'information :

Tag : sel rose de l'Himalaya, sel rose de l'himalaya, sel rose, sel de l'himalaya, sel rose de l'himalaya utilisations, sel rose de l'himalaya danger, sel rose de l'himalaya gommage, sel rose de l'himalaya savon



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis