Le Ronflement

Le ronflement est un phénomène très courant puisque plus de 40 % des adultes de plus de 50 ans ronflent de manière régulière. Ce phénomène est non seulement irritant pour l'entourage du ronfleur, dont il perturbe le sommeil, mais peut aussi signaler un trouble plus grave, les apnées du sommeil.

Description du phénomène

Le ronflement est produit par la vibration des tissus mous du palais et de la luette au passage de l'air.
En effet, lorsque le dormeur se trouve en position allongée, les différents organes de la gorge se relâchent et se détendent. Ils peuvent donc se mettre à vibrer lors de l'inspiration ou à l’inspiration et à l’expiration.
Le niveau sonore de ronflements moyens est de 45 dB à 60 dB, ce qui correspond au bruit d'une voix, mais il peut dépasser les 95 dB dans le cas de ronflements majeurs.

Facteurs favorisant le ronflement

Le ronflement est favorisé dans tous les cas où les tissus se relâchent et le passage de l'air est entravé.
Le risque de ronfler augmente donc en cas de :
- surpoids qui entraîne un affaissement de la gorge
- position sur le dos
- absorption d'alcool ou de tranquillisants, avant d’aller dormir
- relâchement des tissus avec l'âge
- polypes dans les voies nasales
- amygdales trop volumineuses
- congestion des voies nasales causée par un Rhume ou des Allergies respiratoires.

Mesures préventives

Les mesures d’hygiène pouvant prévenir le ronflement consistent donc à :
- éviter de consommer de l'alcool ou un somnifère dans la soirée
- prendre l’habitude de dormir sur le côté (efficace pour les ronflements modérés)
- surveiller son poids.
Il faut savoir qu’un amaigrissement peut suffire à diminuer l'intensité du bruit et que les échecs des traitements chirurgicaux des ronflements sont souvent liés avec l'obésité.

Les apnées du sommeil

Les apnées du sommeil sont des arrêts de la respiration durant la nuit pouvant atteindre une durée de 30 à 40 secondes.
Ces apnées, causées par un relâchement de la langue et des muscles de la gorge, entrecoupent un fort ronflement et concernent environ 3 % des ronfleurs.
Elles provoquent des maux de tête matinaux, des réveils multiples, des sueurs et des envies d'uriner durant la nuit, ainsi qu’une somnolence diurne.
Si vous soupçonnez des apnées du sommeil, il est nécessaire de consulter un médecin car elles entraînent des risques d'hypertension ou d'infarctus.

Traitements

Pour réduire ses ronflements, il est préférable de consulter un médecin ou un oto-rhino-laryngologiste (ORL) plutôt que d'acheter des produits anti-ronflement en vente libre, dont les résultats peuvent être décevants.
En effet, seul un médecin peut identifier la cause du ronflement et proposer un traitement approprié.
Selon les cas, il faudra traiter une congestion nasale ou des Allergies ou encore recourir à la chirurgie pour élargir les voies aériennes. Cette intervention peut se faire au laser.
Certains traitements en Homéopathie aideraient également à soulager ou à régler le problème des ronflements.
Dans le cas des forts ronflements et des apnées du sommeil, on utilise comme traitement un masque respiratoire qui exerce une pression positive et force le passage de l’air dans la gorge.

Plus d'information :

Tag : ronflement, ronflements, traitement ronflement, apnées du sommeil

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis