Le Bioplastique : Définition Et Applications

Le bioplastique : définition et applications

On entend de plus en plus parler de bioplastique, un plastique qui n’est pas issu du pétrole mais de matières premières végétales renouvelables. Nous vous proposons de découvrir les caractéristiques de cette nouvelle famille de matériaux.

Définition

Le terme de bioplastique désigne différentes matières plastiques issues de ressources renouvelables, telles que le maïs, la patate douce, le blé, la canne à sucre ou l’huile de ricin.

Même si cette définition est aujourd’hui privilégiée, le nom de "bioplastique" peut être utilisé pour désigner deux réalités distinctes :
• les plastiques issus du monde végétal, fabriqués à partir de ressources renouvelables et compostables
• les plastiques biodégradables qui peuvent être d’origine fossile ou issus de ressources renouvelables.

Caractéristiques

Selon la définition ci-dessus, le bioplastique est fabriqué à partir de matières renouvelables, généralement d’origine végétale.

Certains bioplastiques sont produits directement à partir de plantes entières comme le maïs.
D’autres ont pour matière première l’amidon extrait des céréales (blé ou maïs) ou de la pomme de terre. Cet amidon est transformé afin de produire des granulés de matériau thermoplastique.
D’autres encore sont fabriqués à partir de cellulose.

A noter : les bioplastiques sont le plus souvent des matériaux composites utilisant des renforts et/ou des résines d'origine bactérienne ou végétale. Ils utilisent notamment comme renfort des fibres naturelles telles que le chanvre et le lin ou encore le sisal

Utilisations

Les bioplastiques sont un sujet de recherche très actif dans la recherche fondamentale comme dans la recherche appliquée.

Ils permettent d’ores et déjà de fabriquer un large éventail de produits : emballages et sacs poubelles biodégradables, rasoirs jetables, couettes, oreillers et moquettes, coques pour téléphone ou ordinateur…

Le bioplastique ne représente actuellement que 0,2% du marché européen du plastique mais devrait connaître une forte croissance, en raison de l'augmentation des prix du pétrole et des obligations de recyclage et de respect de l'environnement. Ces polymères d’origine végétale pourraient représenter de 5 à 10% des emballages et films d’ici 2015.

Avantages et limites

Le principal intérêt du bioplastique comme produit de substitution aux plastiques issus du pétrole est son caractère renouvelable.

Pourtant, les bioplastiques ne font pas l’unanimité. La consommation d’eau, de pesticides et d’engrais lors de la phase de production des matières premières agricoles pourrait en effet poser problème.

Par ailleurs, ces matériaux alternatifs ne doivent pas occulter l’importance d’une réduction à la source, d’une réutilisation et d’un recyclage des matières plastiques.

Plus d'information :

Tag : bioplastique, bioplastiques, bioplastique définition, bioplastique utilisation, bioplastique amidon, plastique végétal, fabrication bioplastique



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis