Le Bleu De Lectoure : Présentation Et Histoire

Le bleu de Lectoure : présentation et histoire

Le pastel a été la seule source de teinture bleue disponible en Europe jusqu'à la fin du XVIe siècle. Aujourd’hui, cette plante est remise à l’honneur à Lectoure, dans le Gers, où ce pigment traditionnel est de nouveau commercialisé sous le nom de "bleu de Lectoure".

Présentation

Depuis 1994, la ville de Lectoure dans le Gers a pour ambition de remettre en valeur le pastel ou Isatis Tinctoria. Il s’agit d’une plante de laquelle on extrait un pigment bleu destiné à la teinture.

Cette plante, aussi appelée "pastel des teinturiers", permet d'obtenir des nuances de bleu exceptionnelles, autrefois très recherchées pour teindre les textiles.

La teinture baptisée bleu de Lectoure est aussi connue sous le nom de "bleu de pastel" ou "bleu de guède".

Histoire du bleu de pastel

Dès l'Antiquité, les Egyptiens utilisaient le pastel (Isatis tinctoria) pour teindre les bandelettes dont ils entouraient leurs momies.

On pense que ce sont les Maures qui ont introduit le Pastel dans le sud de l'Europe. Jusqu'à la fin du XVIe siècle, le pastel fut d’ailleurs la seule source de teinture bleue disponible en Europe.

En France, la région comprise entre Toulouse, Albi et Carcassonne (alors appelée "pays de cocagne") a connu une grande prospérité grâce au commerce du pastel.

La culture du pastel occitan a ensuite décliné avec l'arrivée de l'indigo, importé des Indes à partir du XVIIe siècle. Elle avait presque totalement disparu en France à la fin du XIXe siècle.

Aujourd’hui, le bleu de Lectoure vous invite à redécouvrir les qualités incomparables de ce pigment bleu.

Fabrication et utilisations

La société "Le Bleu de Lectoure" a relancé la production du bleu de pastel, à l'usage des Beaux-Arts, de la décoration et de l'industrie textile.

Elle produit aujourd’hui des teintures et des pigments de pastel avec des techniques nouvelles, beaucoup plus rapides que la longue fabrication traditionnelle. Il faut 1 tonne de feuilles d’Isatis Tinctoria pour obtenir 2 kg de poudre de bleu de Lectoure.

Cette teinture a de nombreuses utilisations, qui ne se limitent plus uniquement à l’industrie textile et aux beaux-arts. Elle permet de fabriquer de la peinture de carrosserie automobile, du plastique coloré, des encres d’imprimerie, des produits de décoration et même des cosmétiques.

Le saviez-vous ?

Au XVIe siècle, les teinturiers vendaient aux artistes peintres une mousse séchée, appelée "Fleurée de Pastel", réalisée à partir de l’écume des cuves de teinture.

C’est cette couleur bon marché qui a donné naissance au premier bâton de pastel, uniquement bleu à l’origine.

Le nom du pigment est ensuite resté dans le langage courant pour désigner une technique de dessin au crayonnage à sec.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.bleu-de-lectoure.com/

Tag : bleu de Lectoure, pastel bleu de Lectoure, bleu de pastel, pastel de Lectoure, histoire du pastel, pastel bleu



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis