Le Bisphénol A : Une Interdiction étendue Aux Contenants Alimentaires

Le bisphénol A : une interdiction étendue aux contenants alimentaires

Composé chimique interdit dans les biberons depuis 2010, le bisphénol A va également être banni de l’ensemble des contenants alimentaires. Une proposition de loi adoptée en octobre dernier par l'Assemblée nationale prévoit l'interdiction du BPA dans tous les contenants alimentaires à partir du 1er janvier 2014.

Une interdiction étendue

En 2010, la loi française avait interdit la commercialisation des biberons contenant du bisphénol A ou BPA, en raison des risques sanitaires liés à l’utilisation de ce composé chimique.

En octobre 2011, suite à un rapport de l'Agence de sécurité sanitaire de l'alimentation (ANSES) jugeant nécessaire de remplacer "sans tarder" le BPA, l'Assemblée nationale a étendu cette interdiction à tous les contenants alimentaires.
Selon l’ANSES, limiter l’exposition des femmes enceintes et des enfants à ce perturbateur endocrinien est un "objectif prioritaire".

Cette interdiction entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2014 pour l’ensemble des contenants alimentaires, mais dès 2013 pour les contenants de produits destinés aux enfants de moins de 3 ans.

Un produit omniprésent

Le bisphénol A est une substance chimique utilisée pour fabriquer de très nombreux plastiques, dont certains sont employés au contact des aliments. Le BPA est donc présent dans de nombreux produits de la vie quotidienne : bouteilles en plastique rigide, boîtes de conserve ou cannettes.

Même quand l’interdiction dans les contenants alimentaires sera effective, cette substance restera présente dans d’autres produits courants tels que les petits appareils électroménagers (bouilloires, cafetières), les récipients alimentaires, les lentilles de contact et même les tickets de caisse.

A noter : pour savoir si un produit contient ou non du BPA, vérifiez les indications figurant sur les matières plastiques ; les mentions PV, V ou 3 ; PC ou 7 et PS ou 6 indiquent que le produit contient du bisphénol A.

La recherche de substituts

L'interdiction concernant la fabrication, l'importation, l'exportation et la mise sur le marché de tout conditionnement alimentaire contenant du bisphénol A va entraîner pour les industriels la nécessité de mettre au point des substituts.

Le délai d'entrée en vigueur de cette interdiction doit permettre aux industriels d’élaborer ces substituts et aux scientifiques de démontrer leur innocuité.
Un rapport d'étape sur les substituts au bisphénol A et leur innocuité doit d’ailleurs être transmis au Parlement au plus tard le 31 octobre 2012.

Il ne faudrait pas en effet remplacer cette substance par une molécule plus toxique, à l’heure où d’autres produits (phtalates, parabens et arkylphénols) sont eux aussi sur la sellette.

Plus d'information :

Tag : bisphénol A, bisphénol A interdiction, bisphénol A biberon, bisphénol A contenants alimentaires, BPA, interdiction BPA, contenants alimentaires, dangers bisphénol A



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis