Photos HDR
 

Le Logement étudiant : Quelles Solutions ?

Le logement étudiant : quelles solutions ?

Cité universitaire ou résidence privée, colocation ou location ordinaire d’un appartement meublé ou vide, il existe différentes formules de logement étudiant. Voici une présentation des diverses solutions de logement et des aides financières dont les étudiants peuvent bénéficier.

Les cités U

Les cités U sont une forme très répandue de logement étudiant puisqu’elles accueillent à chaque rentrée quelques 150.000 étudiants pour une durée de 9 ou 12 mois.

Ces résidences universitaires gérées par le CROUS (Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires, sous tutelle du Ministère de l'Education Nationale) proposent des chambres et des appartements à proximité des lieux d'études.
Cette formule d’hébergement peu chère est essentiellement réservée aux étudiants qui disposent de revenus modestes et qui sont éloignés de leur famille, ainsi qu'aux étudiants étrangers boursiers.

Pour obtenir une chambre en cité universitaire, remplissez et envoyez un Dossier Social Étudiant (DSE) auprès du CROUS dont vous dépendez. Les attributions se font sur critères sociaux et les places sont rares.

Les résidences privées

Les résidences étudiantes privées sont une forme de logement étudiant qui allie indépendance et environnement très pratique.

Ces résidences proposent la location de chambres meublées à des prix proches de ceux pratiqués dans le secteur locatif privé, mais ont pour avantage d’offrir de véritables services à leurs résidents.
Les services proposés sont notamment : cafétéria, laverie, Internet, salle de sport, espace TV, parking, ménage…

Ces résidences offrant un excellent niveau de confort et d'équipement sont très demandées.
Les locations peuvent s’effectuer à tout moment de l'année et même pour de courtes durées (dans certaines résidences).

Les foyers étudiants

Les foyers étudiants accueillent, pour la durée de l'année universitaire, des étudiants français et étrangers en chambres individuelles ou à partager.

Cette forme de logement étudiant offre soit une restauration sur place soit la possibilité de cuisiner et s’accompagne de salles d'études ou de loisirs et de bibliothèques dans une ambiance "internat". Toutes ces prestations sont comprises dans le prix.

Les foyers étudiants sont gérés par des fondations ou des associations privées, à caractère international et/ou religieux. Il faut faire sa demande le plus tôt possible car les places sont rares.

Pour plus de renseignements, vous pouvez vous adresser à l'Union nationale des maisons d'étudiants (UNME) :
Union Nationale des Maisons d'Étudiants - UNME
2, rue de la Roquette, 75011 Paris.
Tél. : 01 48 05 73 62.

La location classique

Louer une chambre ou un studio par ses propres moyens est une autre forme de logement étudiant dont le principal avantage est l’indépendance.
Les particuliers propriétaires d'appartements proposent des logements meublés ou non, parfois dotés d’une kitchenette équipée.

Le budget à prévoir est la principale difficulté car vous aurez des charges à payer en plus du Loyer (chauffage, électricité, eau, téléphone, assurance logement) et la caution à avancer à la signature du bail.
Vous paierez aussi la Taxe d'habitation une fois par an. En revanche, cette taxe n’est pas due en résidence universitaire ou si vous occupez une chambre chez un particulier.

A noter : la plupart des CROUS proposent des petites annonces de particuliers en exclusivité et sans frais d'agence.
Par ailleurs, certains organismes HLM réservent quelques chambres ou appartements aux étudiants. Renseignez-vous au plus tôt auprès de l'office HLM de votre ville d'étude.

La colocation

La colocation est une forme de logement étudiant très appréciée car elle permet d'habiter dans un appartement plus grand et de se partager les charges. Soyez néanmoins prudents lors de la rédaction du Bail : tous les noms des colocataires doivent y être mentionnés et tous doivent signer le bail.

Mieux vaut également refuser le principe de solidarité pour ne pas avoir à supporter les conséquences de la défaillance ou du départ de l'un des colocataires.
A noter : pour les organismes versant l’ALS et de l’APL, ne peuvent être colocataires que deux personnes de même sexe. Dans le cas contraire, vous serez considérés comme vivant en couple.

Les aides financières

La plupart des étudiants locataires peuvent bénéficier des aides versées par la CAF (Caisse d'Allocations Familiales) : ALS (Allocation de Logement à caractère Social) et Apl (Aide Personnalisée au Logement).
Ces aides ne sont pas spécifiques au logement étudiant et ne sont pas cumulables.

Pour y avoir droit, il faut :
• être titulaire d'un contrat de location (bail à votre nom)
• occuper effectivement le logement à titre de résidence principale
• avoir des ressources ne dépassant pas certains plafonds.

Les étudiants peuvent par ailleurs bénéficier des bourses et des prêts étudiants
Pour en savoir plus sur les bourses (bourses sur critères sociaux, bourses de mérite, bourse DEA-DESS…), renseignez-vous auprès du CROUS.

Enfin, une autre aide au logement est le Loca pass qui peut prendre la forme d’une avance ou d’une garantie.
Pour en bénéficier, les étudiants doivent :
• être boursiers d’Etat
• être titulaire d’un contrat déterminé d’une durée minimale de trois mois, en cours au moment de la demande
• justifier d’un ou plusieurs contrats à durée déterminée pour une durée cumulée minimale de trois mois au cours des six mois précédant la demande
• justifier d’une convention de stage d’au moins trois mois en cours au moment de la demande.

Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis