La Phobie Scolaire : Présentation Et Solutions

La phobie scolaire : présentation et solutions

D’après l’Education nationale, 150.000 enfants quitteraient chaque année les bancs de l'école pour cause de phobie scolaire. Derrière cette expression assez floue se cachent des situations diverses mais une détresse commune : une peur panique à l’idée de se rendre à l’école.

De quoi s'agit-il ?

La phobie scolaire est une véritable phobie qu’il ne faut pas confondre avec l’angoisse de la séparation chez les jeunes enfants à l’école maternelle ou avec l’absentéisme des adolescents qui se rebellent contre l'autorité parentale.

Ce trouble anxieux touche les garçons comme les filles, les bons élèves comme les moins bons et toutes les catégories sociales. Il survient le plus souvent au cours de l'adolescence mais peut aussi concerner de jeunes enfants et des étudiants.

Quels sont les symptômes ?

La phobie scolaire peut se manifester par divers symptômes psychologiques et/ou physiques :
• crises d'angoisse
• attaques de panique
• crises de larmes
• maux de ventre
• nausées et vomissements
• diarrhées
• migraines
• insomnies
• maladies à répétition
• dépression et états suicidaires.

En résumé, les enfants et adolescents phobiques se rendent complètement malades à la simple idée de se rendre à l’école. Ils voudraient pouvoir retourner à l'école mais n'y parviennent pas.

Pour les parents souvent désemparés et culpabilisés, il est difficile de faire la différence entre comédie et véritable détresse émotionnelle. Pourtant, dans les vrais cas de phobie, le jeune ne simule pas ces symptômes.

Quelles sont les causes ?

Les causes de la phobie scolaire restent mal connues et peuvent être multiples :
• une peur excessive de l'échec
• une peur du jugement des professeurs et des autres élèves
• une peur ancienne de la séparation, parfois réactivée par un deuil survenu récemment dans l’entourage de l’enfant
• une agression ou des menaces que l’enfant a subies à l’école.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les enfants qui se rendent malades à l’idée d’aller à l’école ne sont pas paresseux, ni démotivés.

Que faire ?

Si votre enfant présente des signes de phobie scolaire, évitez les deux attitudes suivantes :
• ignorer la souffrance de votre enfant
• accepter son refus d’être scolarisé.

A noter : les cours par correspondance auprès du CNED doivent être une solution de dernier recours. Cette solution n’est pas recommandée car il vaut mieux se confronter à sa peur progressivement plutôt que de la fuir. Le risque est de ne plus jamais pouvoir mettre les pieds à l'école ou même dans un lieu public.

La meilleure solution consiste à reconnaître l’angoisse de votre enfant et à chercher des solutions pour qu’il puisse quand même aller à l’école :
• en parler avec ses professeurs, l'infirmière scolaire ou l’assistante sociale de l’établissement
• consulter sans tarder votre médecin de famille qui vous orientera vers un spécialiste
• suivre les conseils du spécialiste qui proposera ou non une psychothérapie et/ou un traitement médical.

Pour éviter des conséquences graves comme la désocialisation ou la déscolarisation totale, il faut réagir dès les premiers signes d’angoisse liés à l’école et ne pas hésiter à se faire aider.

Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez lire Phobie scolaire, de Marie-France Le Heuzey (Editions J.Lyon, 2008). Marie-France Le Heuzey est praticien hospitalier et psychiatre à l’hôpital Robert Debré. Elle est spécialiste des troubles en lien avec l’école.

Vous trouverez aussi des informations et des conseils sur le site de l’association Phobie scolaire, créée par des parents (lien ci-dessous).

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.phobiescolaire.org/

Tag : phobie scolaire, la phobie scolaire, phobie scolaire définition, phobie scolaire symptômes, phobie scolaire adolescent, phobie scolaire solutions, phobie scolaire que faire



Avis

  • tres bien

    22 janvier 2016

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis