La Peur Du Noir : Causes Et Solutions

La peur du noir : causes et solutions

La peur du noir, aussi appelée nyctophobie, est courante chez les enfants entre 2 et 5 ans. Si votre enfant retarde le moment d'aller se coucher et d'éteindre la lumière, ne vous inquiétez pas outre mesure : des solutions existent pour l'aider à surmonter sa peur.

D'où vient la peur du noir ?

Chez les enfants comme chez les adultes, la peur du noir n'est pas une peur de l'obscurité en elle-même, mais plutôt une peur d'être aveugle ou une peur des dangers qui pourraient se tapir dans l'ombre.

Entre 2 et 5 ans, la plupart des enfants connaissent cette angoisse. Dès que la lumière est éteinte, leur imagination s'emballe et leur fait craindre un monstre dans le placard, un méchant loup sous le lit ou une sorcière derrière la fenêtre.

Les causes de cette peur sont nombreuses :
- l'impossibilité de contrôler son environnement dans le noir, pour vérifier qu'aucun danger ne s'y trouve
- la désorientation qui empêche de retrouver le sens du lit ou le chemin des toilettes
- la séparation avec les parents pendant la nuit

Comment surmonter cette peur ?

Pour aider son enfant à vaincre sa peur du noir, il faut tout d'abord prendre ses craintes au sérieux et de ne surtout pas s'en moquer.

Si votre enfant refuse de se coucher ou vous appelle pendant la nuit, allumez la lumière dans sa chambre et vérifiez avec lui qu'il n'y a aucun danger dans la pièce. Rappelez-lui que les loups vivent dans la forêt et qu’ils n’entrent jamais dans les maisons.

Pour calmer ses craintes, vous pouvez aussi :
- installer une petite veilleuse dans sa chambre
- instaurer un rituel le soir, au moment du coucher (lire une histoire, chanter une comptine)
- lui laisser l'interrupteur de la veilleuse ou une lampe torche à portée de main pour qu'il ne se sente pas démuni.

Pour aider votre enfant à surmonter ses peurs, vous pouvez aussi lire Peur du loup, peur de tout de Béatrice Copper-Royer (éditions Albin Michel, 2003).

Et chez les adultes ?

On pense généralement que la peur du noir est une peur enfantine… à tort ! De nombreux adultes sont mal à l'aise dans l'obscurité.

Certains n'ont jamais surmonté les terreurs nocturnes de l'enfance, d'autres ont vécu un événement (difficultés professionnelles, agression, cambriolage, séparation, deuil) qui a réactivé leur peur.

Dans tous les cas, on parle de phobie lorsque la peur devient paralysante et cause une gêne au quotidien.

Si votre peur reste modérée, vous pouvez apprivoiser le noir progressivement en vous installant dans une pénombre relative. Concentrez-vous sur votre respiration et réalisez qu'il ne vous arrive rien. Répétez cet exercice, en augmentant peu à peu sa durée et l'intensité de l'obscurité.

Si vous êtes phobique, faites-vous aider par un thérapeute. En général, une dizaine de séances suffisent à surmonter cette phobie s'il n'y a pas de problèmes psychologiques associés.

Plus d'information :

Tag : peur du noir, causes peur du noir, solutions peur du noir, peur du noir enfant, peur du noir chez les enfants, peur du noir que faire, phobie



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis