Afs Vivre Sans Frontière : Une Association D'échanges Culturels

AFS Vivre Sans Frontière : une association d'échanges culturels

L'association AFS Vivre Sans Frontière accompagne des jeunes de 15 à 18 ans dans 50 pays. Plus que de simples séjours linguistiques, elle propose des programmes d’échange permettant aux jeunes de découvrir une autre culture et de vivre une véritable aventure humaine.

Présentation de l'AFS

AFS Vivre Sans Frontière est une association de loi 1901 à but non lucratif, membre du réseau international "AFS Intercultural Programs". C’est une association reconnue d’utilité publique et agréée par le Ministère de la Jeunesse.

Elle a pour but de favoriser l’apprentissage des relations interculturelles par l’organisation de séjours de longue durée à l’étranger. Présente dans 50 pays, elle propose aux étudiants et aux jeunes adultes des échanges individuels pour des durées variant de un mois à un an.

A noter : les ambulanciers de l'American Field Service, qui portèrent secours aux blessés pendant les deux guerres mondiales, sont à l'origine de cette association ; ils décidèrent de fonder une organisation internationale d'échanges pour la jeunesse en 1947, afin de contribuer à la construction d'un monde plus pacifique.

Forte de plus de 60 ans d’expérience, AFS est aujourd’hui l'organisation la plus expérimentée en matière de séjours éducatifs interculturels. Au niveau européen, "AFS Vivre Sans Frontière" est membre d’EFIL (European Federation for Intercultural Learning). Elle compte plus de 400 bénévoles dans toute la France.

Activités de l'AFS

L'association AFS Vivre Sans Frontière œuvre au rapprochement des différentes cultures du monde à travers deux types d’échanges :
• l’envoi à l’étranger de jeunes Français de 12 à 18 ans, pour des séjours de longue durée (une année scolaire, un trimestre scolaire, deux mois d’été ou un volontariat de 6 mois pour les plus de 18 ans)
• l’accueil dans des familles françaises bénévoles de lycéens étrangers venant des 5 continents (pour des durées de 2 mois à 1 an).

Plus que de simples séjours linguistiques, ces échanges sont conçus comme des occasions d’apprentissage interculturel. Un séjour long donne toute sa place à un échange culturel riche et permet aux jeunes et aux familles d’accueil de tisser des liens par-delà les frontières.

Participer aux programmes de l'AFS

Quelle qu'en soit la destination, un séjour en immersion à l'étranger ne s'improvise pas. L'association AFS Vivre Sans Frontière vous prépare avant votre départ et vous suit tout au long de cette aventure.

Par ailleurs, pour permettre l'accès du plus grand nombre à ses programmes, l’association dispose d'un fonds de solidarité et attribue des bourses d'aide au départ. Vous trouverez les conditions d'éligibilité sur le site Internet de l’association (lien ci-dessous).

Devenir famille d'accueil

Plus de 400 jeunes sont accueillis chaque année par des familles françaises grâce à AFS Vivre Sans Frontière.

Toute famille, urbaine ou rurale, avec ou sans enfants, peut se porter bénévole pour l’accueil d’un jeune venant d’Asie, d’Afrique, d’Océanie ou des Amériques. Curiosité, partage et générosité sont les maîtres mots de cette démarche.

Chaque famille est accompagnée par l’association avant, pendant et à l’issue du programme grâce aux 27 antennes régionales de l’AFS.

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter l’association (Tél. : 01 45 14 03 10 ; Adresse email : [email protected]) ou consulter son site Internet, ci-dessous.

Plus d'information :

Visitez le site : http://www.afs-fr.org/

Tag : AFS Vivre Sans Frontière, AFS, association AFS, AFS Intercultural Programs, AFS France, échanges culturels, échanges linguistiques, séjours linguistiques, séjours à l'étranger, famille d'accueil étudiants étrangers



Avis

  • Ma fille est partie en Chine, aucun suivi sur place, elle s'est retrouve dans une region ou ils n ont pas l habitude de voir des etrangers. Elle a été harcelée sans cesse dans la rue (des hommes la poursuivaient, voulaient la faire monter dans leur voiture, se caressaient les parties en la regardant) Ma fille a été trés effrayee. Nous avons demande a placer ma fille dans une ville plus securisee, la reponse d'AFS est que ma fille doit rentrer en France car elle n'accepte pas les regards intrigues des hommes. Quand vous regardez les belles photo sur leur documentation, vous voyez des villes comme Shangai et Pekin mais ce n(est pas du tout le cas. De plus, ma fille a été placée dans une famille sans parent car le père ne revenait que tous les 3 mois et la mère un jour par semaine. Elle s'est donc retrouvée seule avec 3 adolescents de 16 ans, 12 ans et 11 ans. Une amie de ma fille a rencontre les mêmes problèmes. alors si votre fille est blonde et aux eux bleus a eviter

    11 décembre 2017

  • 20

    18 février 2015

  • je pense que cette association joue un role primordiale pour les echanges culturels entre les pays '

    25 octobre 2011

  • A mon avis, Vivre sans frontière, c'est super! vivre à l'étranger en essayant de s'adapter à la culture du pays d'accueil, c'est beaucoup plus épanouissant.

    13 septembre 2011

  • tout cela me semble bel et bon merci

    30 juin 2011

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis