Le Nouvel An Aux Philippines : Festivités Et Traditions

Le Nouvel An aux Philippines : festivités et traditions

C'est aux Philippines que la célébration du Nouvel An est la plus bruyante du monde ! Dans cet immense archipel asiatique, tout est bon pour faire du bruit pendant la journée du 31 décembre car ce vacarme est censé chasser les démons... Nous vous proposons de découvrir les traditions et superstitions du Nouvel An aux Philippines.

Des festivités très bruyantes

Le Nouvel An aux Philippines n'est pas fait pour les tympans fragiles... En effet, le 31 décembre, les Philippins n'attendent pas les douze coups de minuit pour tirer des feux d'artifices ou faire sauter des pétards.

Dans cet archipel asiatique, les pétarades ont lieu toute la journée et tout est bon pour faire du bruit : des pétards bien sûr, mais aussi des casseroles et des boîtes de conserve remplies de pièces de monnaie ou traînées en guirlandes derrière les voitures...

Les enfants s'en donnent à coeur joie et soufflent dans des trompettes aux couleurs vives appelées torotot.

Ce vacarme, censé chasser les démons selon certaines religions polythéistes, atteint son apogée à minuit à grands coups de klaxons et de sirènes.

Pour la majorité des habitants, qui sont aujourd'hui chrétiens ou musulmans, ce charivari est surtout une manière de célébrer le passage à la nouvelle année dans la bonne humeur !

Un festin de minuit

Les festivités du Nouvel An aux Philippines comprennent aussi un repas en compagnie de la famille ou des amis proches.

Aux Philippines, la Saint-Sylvestre est un jour férié non-travaillé. La coutume veut que les Philippins organisent ce jour là "un festin de minuit" appelé la Media Noche.

Ce repas est composé de plats typiques comme les nouilles (ou pancit), le jambon (hamon) et le porc grillé (lechon).

Selon la tradition, une douzaine de fruits ronds doivent figurer au menu et tous les plats sur la table doivent aussi être ronds car les Philippins croient que les cercles attirent l'argent et la fortune.

Une autre croyance veut que plus il y a de nourriture sur la table, plus il y en aura au cours de l'année à venir. L'opulence du repas est donc un gage de prospérité.

D'autres coutumes qui portent chance

Comme les Philippins sont assez superstitieux, ils respectent aussi d'autres coutumes censées porter chance pour l'année à venir.

Lors du Nouvel An aux Philippines, la plupart des gens portent des vêtements neufs et ou de couleurs vives, ornés de motifs porte-bonheur comme des cercles, des pois ou des bonbons (qui symbolisent une nouvelle année plus douce).

Par ailleurs, plusieurs rituels doivent être effectués à minuit comme lancer des pièces pour augmenter sa richesse dans l'année à venir ou sauter pour grandir ! Certains Philippins suivent la coutume espagnole consistant à manger douze grains de raisin, un pour chaque mois de l'année.

A minuit, toutes les lumières sont allumées et toutes les portes et fenêtres des maisons sont ouvertes pour faire entrer de bonnes choses, tandis que le boucan est censé faire fuir les mauvais esprits et la malchance.

En Tagalog, l'un des dialectes locaux, "Bonne année" se dit : "Manigong bagong taon" !

Plus d'information :

Tag : Nouvel An aux Philippines, nouvel an aux philippines, traditions aux philippines, fêtes aux philippines, 31 décembre, nouvel an, nouvel année, nouvel an dans le monde, feter le nouvel an aux philippines



Avis

Devenez membre pour donner votre avis !

Donner votre avis